Qiu Miaojin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Qiu Miaojin
Description de l'image Defaut.svg.
Naissance
Comté de Changhua, Taiwan
Décès (à 26 ans)
Paris, France
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Chinois
Mouvement Littérature homosexuelle
Genres

Œuvres principales

  • Notes d'un Crocodile (1994)
  • Les Derniers Mots de Montmartre (1996)

Qiu Miaojin (邱妙津) est une écrivaine taïwanaise, née le 29 mai 1969 dans le Comté de Changhua, à Taiwan, et morte par suicide le 25 juin 1995 à Paris. Sa sensibilité résolument lesbienne a eu une influence profonde et durable sur la littérature homosexuelle à Taïwan.

Originaire de Comté de Changhua, et à l'ouest de Taïwan, elle a fréquenté Premier Lycée de jeunes filles de Taipei, puis a été diplômée de la faculté de psychologie de l'Université nationale de Taïwan. Elle a travaillé comme conseillère, puis comme journaliste pour le magazine hebdomadaire La journaliste. En 1994, elle s'installe à Paris, où elle a poursuivi des études supérieures en psychologie clinique et le féminisme à l'Université de Paris VIII.

Sa mort était un suicide. Bien qu'il y a nombreuses spéculations quant à la cause exacte du décès, la plupart des avis sur le sujet suggèrent qu'elle s'est elle-même poignardé avec un couteau de cuisine.

Son ouvrage le plus connu est Notes d'un crocodile, pour lequel elle a reçu le Prix Littérature du China Times en 1995. Un ensemble de deux volumes de journaux a été publié à titre posthume en 2007.

Liste des œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Notes d'un crocodile (1994)
  • La Lettre-testament de Montmartre (1996)

Autres textes[modifier | modifier le code]

  • Journal 1989-1995 (2007)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]