Qara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Qara (Qarah) est une ville de Syrie, proche du Qalamoun, d'environ 20 000 habitants, située à 97 km au nord de Damas et 15 km à l'est de Nebek, et à quelques kilomètres de Maaloula[1]. Elle s'appelait probablement Khonokhôra dans le passé. Pour cette raison, cette ville est aussi le Siège titulaire de Chonochora.

En 2011, il y a été découvert un gisement de gaz naturel[2].

Histoire du diocèse[modifier | modifier le code]

Qara était un diocèse syriaque occidental de la province romaine de Phénicie, et suffragant de celui de Damas.

  • En 451, l'évêque de la ville, Dada, assiste au Concile de Chalcédoine[3].
  • En septembre 1266, la ville est attaquée par Baïbars[4]. Les hommes et les religieux sont massacrés, les femmes deportées et la cathedrale byzantine transformée en mosquée[5].
  • Vers 1450, l'évêque s'appelle Macaire
  • Vers 1620, il s'agit de Joasaph.
  • De 1768 à 1795, Gregoire Haddad.

Monuments[modifier | modifier le code]

  • L’église Saints–Serge–et–Bacchus (Kanissé Sergis)[6], où se trouvent des fresques du XIe siècle[7], certaines défigurées en 1266[8].
  • Le monastère Saint-Jacques le Mutilé (Mar Yakub), reconstruit en 1993[9].
  • La mosquée Qara el Kebir, l'ancienne basilique chrétienne[10].

Références[modifier | modifier le code]

  1. En cours de route vers Damas
  2. Syrie: découverte d'un champ gazier dans le centre du pays
  3. Bas-reliefs chrétiens inconnus de Syrie, Joseph Nasrallah , 1961
  4. Griechisch-Orthodoxe (melkitische) Christen im zentralen und südlichen Syrien
  5. Route vers DAMAS
  6. Qara
  7. Pèlerinage en Syrie
  8. Christian communities in Syria: Qara
  9. Le Monastere Saint-Jacques l'Intercis, Qâra - Syrie
  10. QARA - Mosquée