Qanat des Raschpëtzer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’archéologie image illustrant la Rome antique image illustrant le Luxembourg
Cet article est une ébauche concernant l’archéologie, la Rome antique et le Luxembourg.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le qanat des Raschpëtzer ou aqueduc souterrain des Raschpëtzer[1], est un aqueduc romain souterrain, assimilable aux qanats. Il est situé à Walferdange au Luxembourg. Il capte des eaux souterraines, et les conduit gravitairement, ce qui permettait d'alimenter en eau potable une villa ou un ensemble de villas romaines.

Description[modifier | modifier le code]

L'ouvrage est long de 650 m, et d'une profondeur allant jusqu'à 37 mètres. L'ouvrage capte des eaux souterraines, à 20 mètres de la surface.

Le débit actuel du canal (étant donné que l'eau y circule toujours sur certaines portions) est des 180 m3 par jour (2,08 l/s). Il comportait probablement une vingtaine de puits verticaux, dont 13 ont été localisés.

L'ouvrage a été daté par dendrochronologie à environ 130 apr. J.-C.

L'analyse de l'ouvrage a montré que sa réalisation a dû mettre en œuvre des connaissances et savoir-faire poussés en matière d'hydraulique, de topographie, pour assurer une pente et des dimensions régulières et suffisantes, ainsi que d'hydrogéologie, pour identifier et localiser la ressource en eau souterraine, et puis de géologie et de construction pour s'assurer de la faisabilité du creusement en fonction des couches traversées. L'ouvrage n'est malgré tout pas exempt d'imperfections.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Kayser et Guy Waringo, « L'aqueduc souterrain des Raschpëtzer : un monument antique de l'art de l'ingénieur au Luxembourg », Revue archéologique de l'Est, vol. 52,‎ , p. 429-444 (ISSN 1266-7706, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]