Qabus ibn al-Mundhir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Qabus ibn al-Mundhir
Biographie
Naissance
Date et lieu inconnusVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Après Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu inconnuVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Fratrie
Al-Mundhir IV ibn al-Mundhir (en)
'Amr III ibn al-MundhirVoir et modifier les données sur Wikidata

Qabus ibn al-Mundhir (dans les sources grecques Καβόσης, Kaboses) est un roi des Lakhmides, une tribu arabe pré-islamique, de 569 à 573.

Son nom est la forme arabe du nom persan « Kavus », adopté sous l'influence des suzerains persans sassanides, lequel serait lui-même d'origine arabe, le mot voulant dire étymologiquement -le radical qa ba sa étant là pour le prouver- "celui qui ramène un tison pour allumer le feu"; le sens métaphorique usité en arabe étant le bel homme au beau teint. Il succède à son frère 'Amr III ibn al-Mundhir (554–569). Peu de choses sont connues de son règne, hormis une lourde défaite en 570 face à la tribu rivale des Ghassanides, au service de l'Empire byzantin, conduite par le roi al-Mundhir III ibn al-Harith[1],[2].

Après sa mort, les Lakhmides sont dirigés par un gouverneur perse pendant une année, jusqu'à ce qu'al-Mundhir IV ibn al-Mundhir (574-580), son frère, soit nommé roi.

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]