Qébéhout

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2010).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Qébéhout
Divinité égyptienne
Caractéristiques
Autre(s) nom(s) Kebechet, Khebhut, Kebehut et Kabehchet.
Nom en hiéroglyphes
W16 X1 I12 H6
R12
Translittération Hannig QbḤw.t
Représentation debout, portant la coiffure-afnet et une robe fourreau laissant ressortir les seins. Ayant une tête de serpent ou représentée par un serpent ou une autruche.
Culte
Région de culte Égypte antique
Temple(s) Cynopolis
Symboles
Attribut(s) coiffure-afnet, robe fourreau, libation purificatrice
Animal serpent, autruche

Qébéhout (ou Kebechet, Khebhut, Kebehut et Kabehchet) est une déesse de la mythologie égyptienne, déification de l'embaumement liquide. Son nom signifie « eau fraiche ».

Elle est la fille du dieu funéraire Anubis ou de (on ne sait pas avec précision qui est le père d'Anubis) et d'Anupet, le double féminin d'Anubis et considérée comme la petite-fille d'Osiris.

Rôle et fonction[modifier | modifier le code]

Elle est la déesse de la fraîcheur et de la libation purificatrice mais joue dans la mythologie égyptienne un rôle effacé. Elle est adorée avec son père. Elle est étroitement liée à la préparation du corps du défunt via ses liens de parenté.

Elle représente l'eau qui lave les entrailles du défunt et apporte l'eau sacrée d'Anubis pour ses tâches. Elle donne de l'eau aux esprits des morts pendant qu'ils attendent le processus de momification complète. Elle fortifie le corps contre la corruption, le gardant intact pour la réanimation par le ka du défunt.

Lieux et représentations[modifier | modifier le code]

Qébéhout est représentée comme un serpent, ou simplement comme une femme à tête de serpent, bien que dans de rares cas, elle soit décrite et représentée comme une autruche, qui personnifie Maât.

La demeure de la déesse est la Douât. Son lieu de culte se trouve à Cynopolis avec son père.

Qébehout n'est pas souvent représentée. Une de ses rares représentations se trouve dans la vallée des rois dans la tombe KV8 du phararon Mineptah de la XIXe dynastie, où on la voit en compagnie de la déesse Nedjty et du dieu Osiris.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]