Pyrus pyraster

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Poirier sauvage

Le Poirier sauvage (Pyrus pyraster) est une espèce de poiriers. Cet arbre est assez rare, et il est difficile de le distinguer du Poirier commun.

Synonyme[modifier | modifier le code]

  • Pyrus communis subsp. pyraster (L.) Ehrh., 1780
  • pérusse, pérussier en occitan, piémontais et franco-provençal[1]

Description[modifier | modifier le code]

Arbre de développement limité à 11−15 mètres de hauteur, à cime pyramidale. Écorce fissurée et écailleuse. Présence d'épines sur les rameaux (ce qui le différencie du Pommier commun). Feuilles simples, dentées et pétiolées. Limbe ovale ou arrondi et luisant sur le dessus. Fleurs blanches hermaphrodites, très précoces donnant[2] de petites poires âcres de 3 à 4 cm.

Répartition[modifier | modifier le code]

Eurasiatique. Toute la France, rare dans le Nord et la région méditerranéenne ; jusqu'à 1 200 mètres d'altitude.

Habitats[modifier | modifier le code]

Forêts, friches. Thermophile, héliophile. Sols secs à très frais.

Qualités du bois et usage[modifier | modifier le code]

Les loupes, grosses protubérances aux fibres enchevêtrées qui affectent certains sujets sont hautement valorisées en tranchage pour les besoins de marqueterie et de l'ébénisterie fine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pérusse ː étymologie occitane
  2. « Le poirier sauvage », sur crpf bretagne (consulté le 22 février 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Jean-Claude Rameau, Dominique Mansion et Gérard Dumé, Flore forestière française : guide écologique illustré, t. 1 : Plaines et collines, Paris, Institut pour le développement forestier, , 1785 p. (ISBN 2904740163 et 978-2904740169, présentation en ligne, lire en ligne), p. 552-553