Pyrophyllite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pyrophyllite
Catégorie IX : silicates[1]
Image illustrative de l’article Pyrophyllite
Pyrophyllite vert clair sur du quartz provenant de St. Niklaus, vallée de Zermatt, Valais, Suisse
Général
Classe de Strunz
Classe de Dana
Formule chimique Al2(Si4O10)(OH)2
Identification
Masse formulaire 360,31 uma
Couleur blanc, gris, vert, jaune
Classe cristalline et groupe d'espace pinacoïdale 1
Système cristallin triclinique
Réseau de Bravais a = 5,16 Å, b = 8,966(3) Å, c = 9,347(6) Å; α = 91,18°, β = 100,46°, γ = 89,64°; Z = 2
Clivage parfait sur {001}
Habitus agrégats sphérulitiques compacts ; cristaux aciculaires rayonnants ; en lamelles fines, granulaire, massif
Échelle de Mohs 1 à 2
Trait blanc
Éclat de nacré à mat
Propriétés optiques
Indice de réfraction nα = 1,534-1,556,
nβ = 1,586-1,589,
nγ = 1,596-1,601
Biréfringence biaxial (-) ; δ = 0,0450 à 0,0620
2V = 53° à 62°
Dispersion 2 vz ~ r > v faible
Transparence translucide à opaque
Propriétés chimiques
Densité 2,65 a 2,9 g/cm³ (mesurée) ;
2,81 g/cm³ (calculée)
Fusibilité infusible

Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

La pyrophyllite est un phyllosilicate d'aluminium doublement hydroxylé ressemblant beaucoup au talc[2] et faisant partie du groupe de minéraux pyrophyllite-talc[3].

Sa formule chimique est la suivante : Al2(Si4O10)(OH)2, ou Al2O3, 4 SiO2, H2O. Elle possède une certaine aptitude à être en feuillets.

L'origine de son nom se compose de deux mots grecs : pyros, feu, et phullon, feuille.

Analysée, elle apparaît composée de : Al2O3 (28,3 %), SiO2 (66,7 %), H2O (5 %) pouvant contenir des impuretés : MgO, FeO, Fe2O3, CaO, Na2O, K2O et des oxydes de titane.

La pierre de Qingtian, en chine, est une pyrophyllite utilisée pour la création de sceaux d'artistes.

Groupe pyrophyllite-talc[modifier | modifier le code]

Le groupe pyrophyllite-talc comporte cinq espèces minérales[3] :

Espèce Formule
Ferripyrophyllite Fe3+2(Si4O10)(OH)2
Minnésotaïte (Fe,Mg)3(Si4O10)(OH)2
Pyrophyllite Al2(Si4O10)(OH)2
Talc Mg3(Si4O10)(OH)2
Willemséite (Ni,Mg)3(Si4O10)(OH)2
Pyrophyllite.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.
  2. (en) « Pyrophyllite », Mindat (consulté le )
  3. a et b (en) « Pyrophyllite-Talc Group », Mindat (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :