Pyrolobus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la bactériologie
Cet article est une ébauche concernant la bactériologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Pyrolobus fumarii vit aux abords des fumeurs noirs.

Pyrolobus fumarii est une espèce d'archées hyperthermophiles connue pour sa capacité à survivre à des températures extrêmement élevées. C'est le seul représentant connu du genre Pyrolobus appartenant au phyllum des Crenarchaeota.

Pyrolobus fumarii est l'un des micro-organismes les plus hyperthermophiles connus. Il peut vivre et se multiplier jusqu'à 113 °C et sa croissance est impossible pour des températures inférieures à 90 °C. Il s'agit d'une espèce aérobie facultative, chimiolithoautotrophe.

Il a été découvert pour la première fois en 1997 aux abords d'une cheminée hydrothermale sous-marine sur la dorsale Atlantique.

Un microbe de la même famille, temporairement baptisé Strain 121 (« Souche 121 »), a réussi quant à lui à survivre dans un autoclave à 121 degrés Celsius pendant 10 heures. Il a finalement été tué à une température de 130 degrés Celsius[2],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Blochl, E., Rachel, R., Burggraf, S., Hafenbradl, D., Jannasch, H.W., and Stetter, K.O. "Pyrolobus fumarii, gen. and sp. nov., represents a novel group of archaea, extending the upper temperature limit for life to 113 degrees C." Extremophiles (1997) 1:14-21.
  2. http://environment.newscientist.com/article/dn14208-the-most-extreme-lifeforms-in-the-universe.html
  3. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9680332

Liens externes[modifier | modifier le code]

Genre Pyrolobus
Espèce Pyrolobus fumarii