Pyramide n° 1 de Lepsius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pyramide no 1 de Lepsius
Pyramides d'Égypte et de Nubie
Type pyramide à faces lisses
Base 215 mètres
Coordonnées 30° 02′ 27″ nord, 31° 05′ 40″ est
Situation sur carte Égypte
Pyramide no 1 de Lepsius

La pyramide no 1 de Lepsius est une pyramide anonyme, sans doute inachevée située au nord-est de la nécropole sud de Abou Rawash. Elle doit ce nom énigmatique à son découvreur l'égyptologue Karl Richard Lepsius qui la place au premier rang dans sa liste des pyramides d'Égypte. La forme du monument est toujours sujette à débat puisque certains égyptologues comme Jean-Philippe Lauer y voit plutôt un mastaba.

Description[modifier | modifier le code]

Vues de la pyramide no 1 (par Lepsius, XIXe siècle)

Ce monument reste très méconnu malgré une étude préliminaire effectuée par N. Swelim en 1987. Les estimations de la hauteur de la pyramide varie de 107,5 mètres à plus de 150,5 mètres, cette dernière dépassant celle de la pyramide de Khéops. La base devait être de 215 mètres environ. Sa datation est également très discutée, les uns avançant la IIIe dynastie ou la IVe dynastie et les autres la Ve dynastie ou la VIe dynastie. N. Swelim opte pour la IVe dynastie, avançant le fait que le massif de la pyramide bénéficie d'une éminence rocheuse, particularité architecturale propres aux pyramides de cette période.

La superstructure était constituée de gradins en briques crues, semblables à ceux d'une pyramide à degrés, qui furent d'après N. Swelim, recouverts d'un parement donnant l'aspect final d'une pyramide à faces lisses.

Les appartements funéraires suivent le même plan que celui de la pyramide de Djédefrê. Une longue descenderie accessible sur la face nord et inclinée d'un angle de 25°. Cependant, cette descenderie est en grande partie taillée dans le roc et aboutit à une chambre funéraire souterraine, située sous l'apex et dont les dimensions sont de 5,50 mètres de côté à la base et 5 mètres de hauteur.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Références bibliographiques[modifier | modifier le code]

  • Sydney H. Aufrère, J.-Cl. Golvin, L'Égypte restituée, tome III, Sites, temples et pyramides de Moyenne et de Basse Égypte, 1997.
  • N. Swelim, The brick pyramid at Abu Rawash Number "I" by Lepsius, Publications of the Archeological Society of Alexandria, 1987.