Pyongsong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pyongsong
Image dans Infobox.
Géographie
Pays
Province
Capitale de
Coordonnées
DPRK2006 Pyongnam-Pyongsong.PNG
Démographie
Population
236 583 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Fonctionnement
Statut
Ville nord-coréenne (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Pyongsong est une ville de Corée du Nord de plus de 100 000 habitants, située à 32 km au nord-est de Pyongyang (nom en hangeul : 평성시, en hanja : 平城市).

Géographie[modifier | modifier le code]

Pyongsong est le chef-lieu de la province du Pyongan du Sud. Le territoire est composé de plaines au Nord et de montagnes vers l'Est[1].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

La ville devrait être desservie par trois stations du métro de Pyongyang sur la ligne Chollima : Pyongsong, Likwa Daehak et Paesan.

Économie[modifier | modifier le code]

Pyongsong est un pôle scientifique nord-coréen. En 1982, un centre de recherche atomique, relevant du département de physique nucléaire de l'université de Pyongsong, y est créé. D'autres instituts de recherche s'y trouvent également[1], dont un institut des mines de charbon[2].

En 2019, Pyongsong est un foyer du capitalisme rouge nord-coréen[1].

Personnages célèbres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Pyongsong, « Silicon Valley » de la Corée du Nord et foyer du « capitalisme rouge » », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. (en) « Students at University of Coal Mining in Pyongsong frustrated about their futures », The Observer,‎

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]