Pyongan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Corée image illustrant l’histoire
Cet article est une ébauche concernant la Corée et l’histoire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La province de Pyongan ou Pianchin était l'une des huit provinces de Corée, au cours de la période Joseon. Elle était située dans le nord-ouest de la péninsule et sa capitale provinciale était la ville de Pyongyang.

Histoire[modifier | modifier le code]

La province du P'yŏngan a été créée en 1413. Son nom est dérivé de ceux de ses principales villes, Pyongyang (평양; 平壤) et Anju (안주; 安 州).

En 1895, la province été remplacée par les districts de Kanggye (Kanggye-bu; 강계부;江界府) dans le nord-est, Uiju (Uiju-bu; 의주부;义州府) dans le nord-ouest, et Pyongyang (Pyongyang-bu; 평양부;平壤府) dans le sud.

En 1896, les districts de Kanggye et Uiju ont été regroupés pour constituer la province de Pyongan du Nord, et le district de Pyongyang a été renommé en province de Pyongan du Sud. Ces deux provinces font aujourd'hui partie de la Corée du Nord.

Géographie[modifier | modifier le code]

Pyongan était délimité à l'est par le Hamgyong, au sud par le Hwanghae, à l'ouest par la mer Jaune, et au nord par la Chine.

Le nom régional de la province était Kwansŏ.