Pygmalion (Tyr)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pygmalion.
Pygmalion
Piedra de nora224.jpg
Biographie
Décès
Père
Fratrie
Barca, Anne, Didon
Conjoint
Enfant

Dans la mythologie grecque, Pygmalion est fils de Bélos et frère de Didon. Anne et Barca. Il monte très jeune sur le trône après la mort de son père. Avide de pouvoir, Il assassine alors Sychée (Sycharbas), son beau-frère et oncle maternel, pour s'emparer de ses richesses, ce qui provoque l'exil de sa sœur Didon.


Légende[modifier | modifier le code]

Pygmalion accède au pouvoir à la mort de son père, avec sa sœur (Didon). Sa sœur épouse leur oncle paternel Acherbas, dont le statut de grand-prêtre de Melqart lui procure autant d'autorité que le roi. Avide de richesses, Pygmalion le tue au cours d'une partie de chasse, faisant croire à un accident. Didon faisant preuve de subtilité, demande l'autorisation à Pygmalion de s'installer à Cartha, petite ville entre Tyr et Sidon, avec Barca et Anne. Celui ci accepte, pensant qu'elle ramène les richesses de son époux décédé, et lui met à disposition des navires. Elle en profite pour le fuir. elle fera escale à Chypre avant d'arriver en Tunisie ou elle fonde la nouvelle capitale phénicienne de Carthage.

On dit que Pygmalion est aussi sculpteur, et que ne trouvant aucune épouse, il tombe amoureux de la sculpture qu'il a réalisé d'une femme qu'il appelle Galatée. C'est Aphrodite qui va donner vie à Galatée et honorer le mariage de sa présence. Le couple aura une fille Paphos, qui fonda la ville de Paphos à Chypre. > demande de correction : Ce pygmalion, roi de Tyr, semble (dans ce paragraphe) être confondu avec le sculpteur Pygmalion qui vit à Chypre et avec Le Pygmalion, roi de Chypre & père de Métharné dont parle Apollodore III, 14, 3.


Inspiration[modifier | modifier le code]

Pumiatom le modèle du « Pygmalion » des grecs était le fils du roi Mattan Ier. Il vécut cinquante-six ans et régna quarante-sept ans[1] à Tyr de 820 à 774 .av J.C. Pumiatom monte sur le trône après la mort de son père. Il a un frère Barca, et deux sœurs : Elissa (Didon) et Anne.

Sa sœur Élissa (Didon) avait épousé leur oncle Acherbas, prêtre de Melqart qui possédait de grandes richesses. Pumiatom dans la septième année de son règne[1] (814/813), fait assassiner Acherbas. Elissa avec un groupe de citoyens fidèles à son époux disparu, s'enfuit secrètement à Chypre après avoir rendu hommage au dieu Melqart.

À Chypre le grand prêtre d'Astarté consentit à les accompagner à condition que dans la future colonie à créer, le sacerdoce demeure héréditaire dans sa famille. Quatre-vingts jeunes filles destinées à la prostitution sacrée furent également emmenées. Les fugitifs accostèrent ensuite directement en Tunisie où elle allait fonder la ville de Carthage[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Flavius Josèphe, Contre Appion, I, 18.
  2. Justin, Abrégé des Histoires philippiques de Trogue Pompée [détail des éditions] [lire en ligne], XVII, 4, 3-14 et XVII, 5, 1-8.

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]