Pygargue de Madagascar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Haliaeetus vociferoides
Description de cette image, également commentée ci-après
Gros plan d'Haliaeetus vociferoides
Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Accipitriformes
Famille Accipitridae
Genre Haliaeetus

Nom binominal

Haliaeetus vociferoides
Des Murs, 1845

Statut de conservation UICN

( CR )
CR C2a(ii) :
En danger critique d'extinction

Statut CITES

Sur l'annexe  II  de la CITES Annexe II , Rév. du 12/06/2013

Le Pygargue de Madagascar (Haliaeetus vociferoides) est une espèce de rapaces diurnes, une des plus rares du monde il fait partie des 7 espèces de rapace diurne les plus rares. Il est classé en danger critique d'extinction par l'IUCN

Description[modifier | modifier le code]

Cet oiseau mesure 60 cm à 70 cm pour une envergure de 165 à 180 cm, il pèse 2 500 g pour le mâle et 3 500 g pour la femelle [1],[2].

L'adulte a la calotte, la gorge et la nuque de couleur gris blanc avec quelques plumes brunes ou rousses, il a les joues blanches.sa queue est blanche avec un trait rachial noirâtre. Le reste de son corps est brun foncé avec des nuances de roux et les pattes sont blanchâtres[3].

Cette espèce ne présente pas de dimorphisme sexuel à part au niveau du poids et de la taille où la femelle est plus lourde et plus grande que le mâle.

Répartition[modifier | modifier le code]

Comme son nom l'indique, cette espèce est endémique de Madagascar. Sa population est comprise entre 40 et 70 couples nicheurs car cet oiseau a besoin d'espace et de tranquillité pour sa reproduction.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Comme la plupart des pygargues, le pygargue de Madagascar se nourrit principalement de poissons. Il peut cependant faire des exceptions à sont régime et manger des rongeurs ou des oiseaux aquatiques[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Oiseaux.net, « Pygargue de Madagascar - Haliaeetus vociferoides - Madagascan Fish Eagle », sur www.oiseaux.net (consulté le 19 octobre 2017)
  2. Van Tomme Thibaut, « Pygargue de Madagascar », sur oiseauxdeproie.webh.ovh (consulté le 19 octobre 2017)
  3. a et b « Le Pygargue de Madagascar figure parmi les 7 espèces les plus rares de rapaces diurnes. Il est très menacé. », sur www.djebelamour.com (consulté le 19 octobre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Langrand O. (1995) Guide des Oiseaux de Madagascar. Delachaux & Niestlé, Lausanne, Paris, 415 p.