Puy de Côme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Puy de Côme
Vue aérienne du puy de Côme
Vue aérienne du puy de Côme
Géographie
Altitude 1 253 m[1]
Massif Chaîne des Puys
(Massif central)
Coordonnées 45° 47′ 47″ nord, 2° 56′ 36″ est[1]
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Puy-de-Dôme
Géologie
Âge 10 000 ans
Roches Trachy-andésite
Type Volcan de rift
Morphologie Cône de scories
Activité Endormi
Dernière éruption 5 760 av. J.-C.
Code GVP 210020
Observatoire Aucun
Géolocalisation sur la carte : Puy-de-Dôme
(Voir situation sur carte : Puy-de-Dôme)
Puy de Côme
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Puy de Côme

Le puy de Côme est un volcan de la chaîne des Puys, dans le Massif central.

Géographie[modifier | modifier le code]

Les pentes de cet ancien volcan de type strombolien sont couvertes de plantations de bois bien alignées, qui le font reconnaître de loin. C'est un cône basaltique presque parfait culminant à 1 253 mètres d'altitude. Il a, comme le puy de Pariou, deux cratères emboîtés avec pratiquement le même axe. Son volume est d'environ 190 millions de mètres cubes. Ses coulées de lave, appelées cheires, sont les plus importantes de toute la chaîne volcanique. Sa lave est descendue jusqu'au site de l'actuelle ville de Pontgibaud et la rivière la Sioule, affluent de la rive gauche de l'Allier, l'obligeant à se créer un nouveau lit. Les coulées du puy de Côme se superposant au fil des éruptions successives, elles atteignent une épaisseur de 130 mètres mesurés lors d'un sondage effectué à 1,5 kilomètre du volcan.

En 2002, un arrêté municipal interdit l'accès au sommet du puy de Côme[2], on ne peut donc y trouver en principe que des troupeaux de moutons.

Vue du puy de Côme à gauche et du Grand Suchet à droite.
Versant oriental du puy de Côme, depuis le puy Pariou.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :