Pussy (Savoie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pussy
Pussy (Savoie)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Savoie
Arrondissement Albertville
Canton Moûtiers
Commune La Léchère
Code commune 73209
Démographie
Population 325 hab. (2016)
Densité 19 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 33′ 04″ nord, 6° 27′ 23″ est
Superficie 17,53 km2
Historique
Date de dissolution
Commune(s) d’intégration La Léchère
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Savoie

Voir sur la carte administrative de la Savoie
City locator 15.svg
Pussy

Géolocalisation sur la carte : Savoie

Voir sur la carte topographique de la Savoie
City locator 15.svg
Pussy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Pussy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Pussy

Pussy (prononciation en français : [pysi]) est une ancienne commune française située en Tarentaise dans le département de la Savoie. Elle est réunie à La Léchère le .

Géographie[modifier | modifier le code]

Pussy est située sur le versant oriental du mont Bellachat, à 9 km au nord-ouest de Moûtiers. Le nom dérive du nom personnel romain Pussius, qui se réfère au propriétaire du lieu à l'époque romaine. La limite du village couvre 18 km2.

Pussy est constitué d'un chef-lieu et de quatre hameaux ou villages : le Crêt, la Croix, Necuday et la Mouche[1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme « Pussy » proviendrait d'un ancien domaine gallo-romain *Pusiacum, dérivant du nom *Pusius associé au suffixe -acum[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Jean-Baptiste de Pussy, fut reconstruite en 1669.

La commune de Pussy devient La Léchère par arrêté préfectoral le , fusionnant avec les communes de Celliers, Doucy, Naves, Notre-Dame-de-Briançon et Petit-Cœur[3].

Démographie[modifier | modifier le code]

Les habitants sont appelés les Pucerains[1].

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[5].

En 2016, la commune comptait 325 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1836 1846 1856 1861 1866
538478564678678639600548546
1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911
576560574547534541563484442
1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 2016
418384406376385356333293325
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Histoire des communes savoyardes, 1982.
  2. Henry Suter, « Pugieu, Pussey, Pussiez, Pussy », Noms de lieux de Suisse romande, Savoie et environs, sur henrysuter.ch, Henry Suter, 2000-2009 (consulté en juillet 2014).
  3. « Pussy », sur le site de mutualisation des Archives départementales de la Savoie et de la Haute-Savoie - sabaudia.org (consulté en juillet 2019), Ressources - Les communes.
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune .