Pupille (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pupille
Réalisation Jeanne Herry
Scénario Jeanne Herry
Acteurs principaux
Sociétés de production Chi-Fou-Mi Productions
Les Productions du Trésor
Studio Canal
France 3 Cinéma
Artémis Productions
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame
Durée 107 minutes
Sortie 2018


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Pupille est un film dramatique français réalisé par Jeanne Herry et sorti en 2018. Il traite de l'accouchement sous X, de l'adoption, de l’aide sociale à l'enfance en France et met en scène plusieurs travailleurs sociaux dans l'exercice de leurs fonctions quotidiennes pour concourir à l'accompagnement d’un nourrisson entre sa naissance sous le secret et son adoption.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Clara (Leïla Muse) est une jeune femme de 21 ans. Après une grossesse non désirée et déniée, elle accouche sous le secret d’un petit garçon, Théo, qu’elle rejette totalement. Elle est brièvement accompagnée après son accouchement par Mathilde François (Clotilde Mollet), assistante sociale.

Alice Langlois (Élodie Bouchez) est une femme au parcours de vie douloureux — entre l'impossibilité d'avoir un enfant avec son compagnon et leur rupture — qui a su rebondir en persévérant dans des démarches pour l'adoption d'un enfant. Au cours du film, on suit son évolution et ses choix ainsi que son désir profond de devenir mère, notamment à travers des scènes montrant ses rencontres régulières avec Lydie (Olivia Côte), une autre assistante sociale.

Jean (Gilles Lellouche) est un père affectueux, assistant familial depuis plusieurs années, il est chargé d'offrir un accueil familial transitoire aux enfants en attente d'adoption. S'il exprime des doutes quant à sa vocation sociale au début du film, il sera ensuite touché par l'histoire de Théo.

Karine (Sandrine Kiberlain) est une éducatrice spécialisée, énergique et aimante, très impliquée auprès des enfants et aux côtés des familles d'accueil. Elle se bat pour que les enfants puissent être entourés le mieux possible.

Théo, pris en charge par Jean le lendemain de sa naissance, rencontrera des difficultés pour s’éveiller au monde, qui pourraient être liées aux conditions de sa séparation avec sa mère. Il sera finalement adopté, peu après ses deux mois, par Alice.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]