Pulicaria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les Asteraceae (les Composées)
Cet article est une ébauche concernant les Asteraceae (les Composées).

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet correspondant.

Pulicaria (les pulicaires), est un genre de plantes à fleurs de la famille des Asteraceae. Certaines de ses espèces sont appelées « Herbe Saint-Roch ».

Le botaniste Joseph Gaertner a défini ce genre en 1791 dans De fructibus et seminibus plantarum (Gaertner 1791, p. 461).

Description[modifier | modifier le code]

  • Appareil reproducteur - Capitule possédant deux types de fleurs jaunes :
    • ligulées, femelles, sur un rang au bord
    • tubulées hermaphrodites au centre. Anthères portant 2 appendices filiformes à leur base.
Réceptacle dépourvu de paillettes.
Fruit surmonté d'une aigrette de soies et d'une couronne extérieure dentée ou laciniée.
Bractées de l'involucre libres, disposées sur plusieurs rangs et se recouvrant partiellement. Pas de bractéoles à la base des bractées.
  • Appareil végétatif - Feuilles caulinaires alternes.
Pulicaria dysenterica

Liste d'espèces[modifier | modifier le code]

Protection[modifier | modifier le code]

Pulicaria aromatica, Pulicaria dioscorides, Pulicaria diversifolia, Pulicaria elegans, Pulicaria filaginoides, Pulicaria lanata, Pulicaria stephanocarpa et Pulicaria vieraeoides sont des espèces en danger et sont par conséquent protégées.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (la) Joseph Gaertner, De fructibus et seminibus plantarum : Volumen alterum, Tubingae, Guilielmi Henrici Schramnii, , 520 p. (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :