Puissance apparente

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Transformateur électrique d'une puissance apparente de 100 kVA.

La puissance apparente est définie comme étant la valeur maximale qui peut être prise par la puissance active[1],[2] pour des amplitudes de tension et d'intensité fixées. Le rapport de la puissance active sur la puissance apparente est appelé facteur de puissance[1],[3] et la puissance apparente est donc la puissance active obtenue pour un facteur de puissance égal à 1.

La puissance apparente sert au dimensionnement des systèmes et est la puissance nominale d'une machine par exemple. L'unité d'expression de la puissance apparente est le voltampère (VA)[1],[3], ce qui permet de distinguer cette grandeur de la puissance active notamment[2].

Régime sinusoïdal[modifier | modifier le code]

Pour le régime sinusoïdal d'un dipôle électrocinétique, cette puissance apparente est obtenue lorsque le courant et la tension sont en phase, le facteur de puissance étant égal à 1. Elle est alors parfois appelée par abus de langage puissance efficace car, dans le cas d'un dipôle électrocinétique en régime sinusoïdal, son expression se réduit au produit des valeurs efficaces de la tension et du courant.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Élie Lévy, Dictionnaire de physique, PUF, Paris, 1988, p. 649.
  2. a et b J.P. Pérez et al., Électronique. Fondements et applications, Dunod, Paris, 2006 p. 56.
  3. a et b Jean Guimbal, Traité d'électrotechnique, Société nouvelle des imprimeries de la Loire républicaine, Saint-Étienne, p. 98.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]