Puig de Massanella

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Puig de Massanella
Vue du sommet depuis dels Tossals.
Vue du sommet depuis dels Tossals.
Géographie
Altitude 1 364 m[1]
Massif Serra de Tramuntana
Coordonnées 39° 48′ 22″ nord, 2° 51′ 11″ est[1]
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Îles Baléares
Province Îles Baléares
Géolocalisation sur la carte : Îles Baléares
(Voir situation sur carte : Îles Baléares)
Puig de Massanella
Géolocalisation sur la carte : Espagne
(Voir situation sur carte : Espagne)
Puig de Massanella

Le Puig de Massanella est le deuxième sommet le plus élevé de l'île de Majorque (en considérant comme une antécime le Penyal del Migdia, éperon sud du Puig Major) et des îles Baléares avec 1 364 mètres d'altitude. Cette montagne culmine sur la municipalité d'Escorca.

Toponymie[modifier | modifier le code]

En majorquin, Puig signifie « pic » ou « sommet ».

Massanella vient du majorquin Maçanela, qui désigne soit l'Immortelle commune[2] ou l'Immortelle jaune[réf. nécessaire], soit la camomille, fleurs abondantes des sols pierreux et arides de ces régions[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation et topographie[modifier | modifier le code]

Cette montagne est située dans le segment oriental de la serra de Tramuntana, entre Soller et Pollença. Elle est distante de moins de cinq kilomètres de la mer.

Géologie[modifier | modifier le code]

Comme l'ensemble de la serra de Tramuntana, le Puig de Massanella est apparu entre l'ère Paléozoïque et l'ère Miocène.

Il constitue le prolongement nord-est, dans la Méditerranée, des cordillères Bétiques apparues sur la péninsule[4].

Il constitue une formation karstique où le calcaire domine.

Faune et flore[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Activités[modifier | modifier le code]

Le Puig de Massanella, en tant que montagne la plus haute accessible de Majorque (la plus élevée, le Puig Major, étant fermée pour cause d'activités militaires) est l'objet de randonnées populaires.

Le GR 221 de Majorque, la Route de la pierre sèche, passe à proximité des différents chemins qui conduisent à son sommet. En particulier, du col de Sa Batalla (littéralement « col de la Bataille »), accessible au croisement des routes Ma-10 (Soller-Pollença) et Ma-2130 (Inca-LLuc) le chemin qui mène à Caimari bifurque vers la Finca Coma Freda (passage payant) pour ouvrir la voie la plus simple vers le sommet, de son côté ouest.

Peu avant le sommet, le chemin offre deux voies : l'une passe par la fontaine Font de s'Avenc, source située dans une grotte, accessible par des marches ; l'autre, par une grande plaine avec des maisons de neige (casa de Neu). La plaine est souvent enneigée l'hiver.

Un autre départ est possible à partir du lac de Gorg Blau.

Les deux chemins sont aisés, l'aller-retour nécessite entre quatre et cinq heures, selon le rythme de marche.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Puig de Massanella sur l'IGN espagnol.
  2. La perpètua o maçanella de pastor
  3. Chamaemelum nobile (L.) All
  4. [PDF] P.G. Silva, et al., Mallorca Island: Geomorphological Evolution and Neotectonics, 6e conférence internationale de géomorphologie, Saragosse, 2005

Articles connexes[modifier | modifier le code]