Puerto Lápice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Puerto Lápice
Blason de Puerto Lápice
Héraldique
Puerto Lápice
Place du village de Puerto Lápice
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Castille-La Manche Castille-La Manche
Province Province de Ciudad Real
Comarque Campo de San Juan
Maire Ana Maria Contreras Pavón
Code postal 13650
Démographie
Gentilé porteño
Population 937 hab. ()
Densité 17 hab./km2
Géographie
Coordonnées 39° 19′ 28″ nord, 3° 28′ 52″ ouest
Altitude 680 m
Superficie 5 485 ha = 54,85 km2
Localisation
Localisation de Puerto Lápice

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Puerto Lápice

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Puerto Lápice
Liens
Site web www.puertoquijote.es

Puerto Lápice est une municipalité espagnole de la province de Ciudad Real, dans la région autonome de Castille-La Manche.

Géographie[modifier | modifier le code]

Puerto Lápice doit son nom à la position qu'elle occupe entre deux montagnes (puerto en espagnol signifie col, ou passage entre deux montagnes), la Sierra de la Calderina et les premiers plissements des Monts de Tolède, formant une route naturelle entre le centre et le sud de la péninsule Ibérique. Son appellation la plus anciennement connue est « Ventas de Puerto Lápice », en raison des auberges (Ventas en espagnol)[1] qui, pendant des siècles, ont accueilli les voyageurs faisant étape dans cette région de passage, point de ralliement et de départ de différentes routes. De 1923 à 1932, Puerto Lápice est renommée « Puerto de San Juan »[2].

Son climat est de type méditerranéen continental, avec une température moyenne de 14 °C et des précipitations irrégulières[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Puerto Lápice a été acteur et témoin de différents faits historiques. Son origine est probablement romaine. L'empereur romain Trajan y a fait étape au Château de la Fosse (Castillo del Foso), à la place duquel sera construit l'Auberge du Coin (Posada del Rincón). Elle devait être sur la voie romaine reliant les villes plus importantes d'Amensara, Àlava, Bastia et Consaburum (l'actuelle Consuegra), reliant cette dernière au chemin de Laminio à Toletum (Tolède), citée dans l'Itinéraire d'Antonin[2].

Le roi Charles III fait de la ville une paroisse et le siège d'un tribunal en 1774, époque où elle compte quatre auberges, témoignant de son importance comme étape sur la route entre Madrid et l'Andalousie. Le revers de cette position stratégique est lié à la guerre d'indépendance espagnole, au cours de laquelle les troupes françaises empruntent ce chemin en 1812, causant d'importants dégâts. La municipalité est créée en 1841[2].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le patrimoine artistique de Puerto Lápice est essentiellement littéraire et lié à Don Quichotte, roman de Cervantes paru en 1605. L'auteur y situe notamment, en début de son œuvre, l'épisode rocambolesque où le héros, empressé d'entreprendre son périple, prend l'auberge pour un château et demande au tavernier de l'armer chevalier[3]. L'auberge de Don Quichotte (Venta del Quijote), telle qu'on peut la voir aujourd'hui, date du XVIIIe siècle et a été restaurée à la fin du XXe siècle. Elle est le siège de la Confrérie des Chevaliers de Don Quichotte, fondée en ces lieux le 29 mai 1972[2].
  • La place du village est au centre de la vie sociale. Du style typique de Castille-La Manche, elle s'organise sur deux étages et affiche une couleur rouge[2].
  • L'église paroissiale Notre-Dame du Bon-Secours, construite en 1859, est de style néo romantique[2].
  • Le pont ibérique ou romain sur le chemin de Consuegra est le vestige le plus ancien de la cité[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il faut entendre ici par « auberges » des points d'étapes isolés entre bourgs trop éloignés, et dans lesquelles on ne trouvait jadis parfois d’autre gîte qu’une écurie, d’autres provisions que de l’orge pour les mulets.
  2. a b c d e f g et h Panneau de présentation de Puerto Lápice réalisé par la municipalité, consulté sur le site de la plaza del pueblo
  3. L’Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche - Première partie, Chapitre II

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :