Publius Metilius Nepos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Publius Metilius Nepos est un sénateur romain des Ier et IIe siècles, consul suffect en 103 sous Trajan.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il était fils de Publius Metilius Sabinus Nepos.

Il est un des consuls suffects de l'an 103, au début du règne de Trajan.

Il est ensuite légat d'une province romaine vers 105-106, mais on ignore laquelle (maximia provincia[1], peut-être une des Germanies dont on ignore les gouverneurs à cette date-là[N 1]). Selon une lettre de Pline le Jeune, il emporte des écrits de ce dernier avec lui[2],[3].

En l'an 128, sous Hadrien, il est destiné à être à nouveau consul suffect mais il meurt avant de commencer son mandat[4].

Il s'est marié avec Pontia et eut Publius Metilius Secundus Nepos.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il ne peut s'agir ni de la Syrie avec Aulus Cornelius Palma Frontonianus en 104-108, ni de la Judée avec Quintus Pompeius Falco en 105-107, ni de la Cappadoce-Galatie avec Publius Calvisius Ruso Iulius Frontinus en 103-108, ni des Mésies avec Aulus Caecilius Faustinus en 104-105 et Lucius Fabius Iustus en 105-107 en inférieure et Lucius Herennius Saturninus en 103-107 en supérieure. En Pannonie, il y a peut-être Lucius Neratius Priscus en 103-106. Reste la Bretagne que Lucius Neratius Marcellus quitte en 104, les Germanies où on ignore les gouverneurs à cette époque à l'instar de la Tarraconaise.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Annette Flobert, Lettres de Pline, Flammarion, 2002, p. 178.
  2. Annette Flobert, Lettres de Pline, Flammarion, 2002, p. 178, « Lettre IV, 26 - À Metilius Nepos ».
  3. Pline le Jeune, Lettres, IV, 26.
  4. Der Neue Pauly, Stuttgardiae 1999, T. 9, c. 7101.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christian Settipani, Continuité gentilice et Continuité familiale dans les familles sénatoriales romaines à l'époque impériale, Linacre College, Oxford University, coll. « Prosopographica & Genealogica », , 597 p. (ISBN 1-900934-02-7)