Publius Decius Mus (consul en -340)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Publius Decius Mus.
La mort de Publius Decius Mus vue par Rubens (1617).

Publius Decius Mus est un Romain célèbre par son dévouement, qui alla jusqu'au sacrifice de sa vie.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 343 av. J.-C., lors de la première guerre samnite, étant tribun militaire, Publius Decius Mus sauva le consul Aulus Cornelius Cossus Arvina qui s'était laissé enfermer par les Samnites dans les gorges de Saticule. Il fut élu consul trois ans plus tard.

En 340 av. J.-C., dans une bataille qu'il livra aux Latins à Veseris, près du Vésuve, avec son compagnon d'arme Titus Manlius Imperiosus Torquatus, il se voua aux dieux infernaux (devotio) afin d'assurer la victoire aux Romains, et se jeta au milieu des rangs ennemis où il périt percé de coups.

Decius eut un fils et un petit-fils qui, dit-on, imitèrent son sacrifice, le premier à la bataille de Sentinum, livrée aux Gaulois et aux Samnites, 295 av. J.-C. ; le second à la bataille d'Asculum, dans la guerre contre Pyrrhus en 279 av. J.-C.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

La figure héroïque de Decius Mus inspira Rubens, pour une série de six tapisseries (1616-1618) et un tableau Decius Mus consulte l'haruspice, peint en 1617.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Source partielle[modifier | modifier le code]

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Publius Decius Mus (consul en -340) » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie,‎ 1878 (Wikisource)