Pterophorus pentadactyla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Ptérophore blanc, Pterophorus pentadactyla, est une espèce d'insectes lépidoptères (papillons) de la famille des Pterophoridae, sous-famille des Pterophorinae et du genre Pterophorus.

Description[modifier | modifier le code]

Adulte[modifier | modifier le code]

C'est un papillon blanc aux ailes d'apparence plumeuse, les antérieures en deux lobes, les postérieures en trois.

Chenille[modifier | modifier le code]

La chenille, vert clair, est marquée d'une ligne dorsale blanche.

Biologie[modifier | modifier le code]

Il vole en deux générations (bivoltin) de mai à septembre. Il hiverne à l'état de chenille.

Distribution, écologie et habitat[modifier | modifier le code]

On le trouve en Europe, en Asie mineure, jusqu'en Iran.

C'est un papillon des lieux herbus et broussailleux. Ses plantes hôtes sont des liserons, Convolvulus arvensis et Calystegia sepium[1].

Systématique[modifier | modifier le code]

  • L'espèce Pterophorus pentadactyla a été décrite par le naturaliste suédois Carl von Linné en 1758, sous le nom initial d'Alucita pentadactyla [2]
  • Son nom scientifique ""Ptero", en grec "aile" , "Penta" en grec "Cinq" et "Dactylis" en grec "Doigts") fait référence à la présence de cinq divisions des ailes en forme de plumes, que l'on compare à des doigts d'une main.

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Alucita pentadactyla Linnaeus, 1758 Protonyme
  • Phalaena tridactyla Scopoli, 1763 [3]
  • Aciptilia pentadactyla var. sulphurea Staudinger, 1880
  • Pterophorus pentadactylus [4]

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Le Ptérophore blanc est surnommé Petit ange de nuit car ses ailes font penser aux ailes d'un ange. En anglais il se nomme White Plume Moth. Un autre nom commun en français est "Alucite pentadactyle".

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gielis, 1996; Microlepidoptera of Europe 1: 1-222; Pterophoridae; In P. Huemer, O. Karsholt & L. Lyneborg (eds.)
  2. Linnaeus, 1758; Syst. Nat. (Edn 10) 1 : 542.
  3. Scopoli, 1763; Ent. Carniolica: 257
  4. Jean-Baptiste de Monet de Lamarck; Histoire naturelle des animaux sans vertèbres; 1816; p.540

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]