Pétrel de Lesson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Pterodroma lessonii)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pterodroma lessonii

Le Pétrel de Lesson (Pterodroma lessonii ou Pterodroma lessoni), aussi appelé Pétrel à tête blanche, est une espèce d'oiseaux de la famille des Procellariidae.

Description[modifier | modifier le code]

Cet oiseau a une envergure d'environ 109 cm pour une masse de 600 à 800 g. Le corps est blanc avec le dessus des ailes et le manteau gris-brun. La tête et la queue sont blanches. Le tour de l'œil noir dessine un sourcil. Le bec noir est robuste et crochu. Les pattes sont roses et noires.

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Cet oiseau pélagique niche sur les îles subantarctiques, en creusant son terrier dans les sols secs recouverts de végétation.

Distribution sur les Kerguelen[modifier | modifier le code]

Il est présent surtout dans les îles indemnes d'introduction (lapins, rats et chats). Cependant, on peut le rencontrer en nombre ici et là sur la Grande Terre (péninsule Courbet, Ronarc'h, Jeanne d'Arc). L'effectif de cette espèce est estimé à une trentaine de milliers de couples.

Régime alimentaire[modifier | modifier le code]

Il se nourrit surtout de céphalopodes (qu'il peut attraper grâce à son bec crochu) et de crustacés. Il pêche généralement à la surface de l'eau.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Colonial. Le terrier est utilisé année après année et souvent agrandi à chaque période de reproduction. La ponte de l'œuf unique s'étale de la fin-novembre à la fin-décembre. L'incubation dure environ 60 jours. Le poussin s'envole vers le mois de mai.

Comportement[modifier | modifier le code]

Ce pétrel, pourtant assez grand, est souvent victime du Skua antarctique. Il ne revient donc à terre que la nuit. On entend alors, à l'obscurité naissante, les premiers individus chantant et se poursuivant en mer près des colonies. Cependant, les descentes à terre ne se font que dans l'obscurité. Les jeunes au terrier sont assez bruyants lorsqu'ils sont dérangés. Les Skuas n'hésitent pas à creuser et à déterrer les jeunes repérés pour les manger. Au moment de l'envol nocturne des poussins, comme chez tous les Pétrels, des hécatombes se produisent parfois : les oiseaux sont attirés par les lumières des bateaux ou des bâtiments. Aveuglés, ils se cognent et tombent à terre. Beaucoup en meurent.

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :