Psyché (César Franck)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Psyché FWV 47 est un poème symphonique composé en 1887 par César Franck, sur un texte de Sicard et Louis de Fourcaud, inspiré des Métamorphoses d'Apulée.

Création le au concert de la Société nationale de musique, salle Érard à Paris, sous la direction du compositeur[1].

Structure[modifier | modifier le code]

  • Première partie
  1. Le sommeil de Psyché
  2. Psyché enlevée par les zéphyrs
  • Deuxième partie
  1. Les jardins d'Éros
  2. « Dieu jeune et fort » (chœur)
  3. Psyché et Éros
  • Troisième partie
  1. « Amour, elle a connu ton nom » (chœur)
  2. Souffrances et plaintes de Psyché
  3. « Éros a pardonné » (chœur)

Durée d'exécution[modifier | modifier le code]

Cinquante minutes.

Instrumentation[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Version complète avec chœurs[modifier | modifier le code]

Versions abrégées[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]