Pseudoscleropodium purum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pseudoscleropodium purum, appelée aussi Mousse des jardiniers, est une espèce de bryophytes (mousses) de l’ordre des Hypnales.

Phytonymie[modifier | modifier le code]

Le nom Pseudoscleropodium vient du grec pseudēs, trompé pouspied, et sklêros rude, allusion à la soie (pied portant la capsule) rugueuse au toucher, Pseudo faisant référence à la classification classique qui faisait du genre Pseudoscleropodium un genre proche de Scleropodium. L'épithète spécifique purum signifie pur[1].

Description[modifier | modifier le code]

Plante vivace rampante, elle porte des rameaux arrondis, en disposition pennée. Les feuilles très recouvrantes sont appliquées contre la tige, concaves, apiculées et à nervure unique assez courte[2].

Liste des variétés et formes[modifier | modifier le code]

Selon Tropicos (19 juin 2013)[3] (Attention liste brute contenant possiblement des synonymes) :

  • variété Pseudoscleropodium purum var. acuminatum Latzel
  • forme Pseudoscleropodium purum fo. adpressum (Jaap) C.E.O. Jensen
  • forme Pseudoscleropodium purum fo. angustifolium Papp
  • forme Pseudoscleropodium purum fo. australe (M.T. Lange) Podp.
  • forme Pseudoscleropodium purum fo. bouvetii (Corb.) Podp.
  • forme Pseudoscleropodium purum fo. condensatum (G. Roth ex Zodda) Podp.
  • forme Pseudoscleropodium purum fo. depauperatum (Warnst.) Podp.
  • forme Pseudoscleropodium purum fo. distichum (M.T. Lange) Podp.
  • forme Pseudoscleropodium purum fo. elatum (Jaap) C.E.O. Jensen
  • forme Pseudoscleropodium purum fo. glaucescens (Torka) Podp.
  • forme Pseudoscleropodium purum fo. molle (Mikut.) Podp.
  • forme Pseudoscleropodium purum fo. nigrescens (Jaap) Podp.
  • forme Pseudoscleropodium purum fo. obscurum (Torka) Podp.
  • forme Pseudoscleropodium purum fo. oxycladum Luisier
  • forme Pseudoscleropodium purum fo. simplex (Loeske) Podp.
  • forme Pseudoscleropodium purum fo. squarrosum Latzel
  • forme Pseudoscleropodium purum fo. turgescens (Renauld & Hérib.) Podp.
  • forme Scleropodium purum fo. sciaphilum J.J. Amann

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Augier, Flore des Bryophytes, P. Lechevalier, , p. 687.
  2. Jean-Claude Rameau, Dominique Mansion, Gérard Dumé, Flore forestière française. Plaines et collines, Forêt privée française, , p. 141.
  3. Tropicos, consulté le 19 juin 2013

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]