Pseudophoxinus callensis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les poissons
Cet article est une ébauche concernant les poissons.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet zoologie.

Pseudophoxinus callensis, ou Phoxinelle, est une espèce de poissons téléostéens de la famille des Cyprinidae. Ce poisson d'eau douce vit en Afrique du Nord dans les petits ruisseaux, cours d'eau et dans certains plans d'eau et lacs de barrage (ex : Barrage de Bir Mcherga[1] des régions tempérées humides du nord du Maghreb.

Description[modifier | modifier le code]

Pseudophoxinus callensis est un poisson de petite taille, dépassant rarement les 10 cm de longueur. Son corps est fusiforme ; sa nageoire dorsale présente cinq rayons mous. Sa couleur varie du brun clair au vert olive clair pour le dos et le haut des flancs, jaune clair à blanc crème sur le bas des flancs et sur le ventre.

Comportement[modifier | modifier le code]

Poisson omnivore, bentho-pélagique, il se nourrit de petits crustacés et d'algues et végétaux aquatiques.

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Biotope[modifier | modifier le code]

La phoxinelle est commune dans les cours d'eau sinueux et peu profonds de la région du sud/sud-ouest de la Méditerranée. L'espèce préfère la vie dans les rivières à fond de gravats parcourant les régions montagneuses de la Kroumirie par exemple, où le climat a tendance à être plus humide et les précipitations plus abondantes ( > 1 000 mm/an) que le reste du sud du bassin méditerranéen... La Phoxinelle tolère aussi la vie dans les rivières aux eaux troubles des plaines, plus au moins profondes, et prolifère dans les retenues de certains barrages (barrage de Bir Mcherga).

Aire de répartition[modifier | modifier le code]

Pseudophoxius callensis prolifère dans les eaux continentales de l'Algérie et de la Tunisie où il est assez abondant. Il est présent dans de nombreux cours d'eau du Nord de ces régions, mais surtout absent ou quasi-absent si on va plus au Sud, dans le centre de ces pays.

Utilisations[modifier | modifier le code]

Ce poisson n'a aucun intérêt commercial.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Djemali I (2005) Evaluation de la biomasse piscicole dans les plans d'eau douce tunisiens: approches analytique et acoustique ; thèse de Doctorat en agronomie, spécialité halieutique, PDF, 193 p

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :