Pseudocyesis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pseudocyesis

Spécialité Psychiatrie et psychologieVoir et modifier les données sur Wikidata
CISP-2 P75Voir et modifier les données sur Wikidata
CIM-10 F45.8Voir et modifier les données sur Wikidata
CIM-9 300.11Voir et modifier les données sur Wikidata
DiseasesDB 29264

Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

Le pseudocyesis, aussi connu sous le nom de grossesse nerveuse, est une affection qui présente tous les symptômes de la grossesse et qui y ressemble en tout point à l’exception de la présence d’un fœtus. Le terme « pseudocyesis » a été créé en 1923 par John Mason Good à partir des racines grecques pseudēs (faux) et κύησις kúēsis (conception). Il est moins négativement connoté que le terme « grossesse nerveuse ».

La grossesse nerveuse est fréquente chez les mammifères. Elle est interprétée comme un moyen d’accroître l’apport de lait à la progéniture du groupe (chez les chats, les chiens et les rongeurs)[réf. nécessaire].

Il survient également chez la femme[1], mais beaucoup plus rarement (incidence de 0,1 % relativement aux grossesses effectives à Paris).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Perpetus C Ibekwe et Justin U Achor, « Psychosocial and cultural aspects of pseudocyesis », Indian Journal of Psychiatry, vol. 50, no 2,‎ , p. 112 (ISSN 0019-5545, PMID 19742215, DOI 10.4103/0019-5545.42398, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Godfroid IO : Le pseudocyesis. In : La psychiatrie de la femme. Paris : PUF, 1999.