Psaume 37 (36)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le psaume 37 (36 selon la numérotation grecque) est un psaume qui exprime la confiance d'un homme juste face au mal autour de lui.


Texte[modifier | modifier le code]

verset original hébreu[1] traduction française de Louis Segond[2] Vulgate[3] latine
1 א לְדָוִד: אַל-תִּתְחַר בַּמְּרֵעִים; אַל-תְּקַנֵּא, בְּעֹשֵׂי עַוְלָה. De David. Ne t’irrite pas contre les méchants, n’envie pas ceux qui font le mal. ipsi David noli aemulari in malignantibus neque zelaveris facientes iniquitatem
2 ב כִּי כֶחָצִיר, מְהֵרָה יִמָּלוּ; וּכְיֶרֶק דֶּשֶׁא, יִבּוֹלוּן. Car ils sont fauchés aussi vite que l’herbe, et ils se flétrissent comme le gazon vert. quoniam tamquam faenum velociter arescent et quemadmodum holera herbarum cito decident
3 ג בְּטַח בַּיהוָה, וַעֲשֵׂה-טוֹב; שְׁכָן-אֶרֶץ, וּרְעֵה אֱמוּנָה. Confie-toi en l’Éternel, et pratique le bien ; aie le pays pour demeure et la fidélité pour pâture. spera in Domino et fac bonitatem et inhabita terram et pasceris in divitiis eius
4 ד וְהִתְעַנַּג עַל-יְהוָה; וְיִתֶּן-לְךָ, מִשְׁאֲלֹת לִבֶּךָ. Fais de l’Éternel tes délices, et il te donnera ce que ton cœur désire. delectare in Domino et dabit tibi petitiones cordis tui
5 ה גּוֹל עַל-יְהוָה דַּרְכֶּךָ; וּבְטַח עָלָיו, וְהוּא יַעֲשֶׂה. Recommande ton sort à l’Éternel, mets en lui ta confiance, et il agira. revela Domino viam tuam et spera in eum et ipse faciet
6 ו וְהוֹצִיא כָאוֹר צִדְקֶךָ; וּמִשְׁפָּטֶךָ, כַּצָּהֳרָיִם. Il fera paraître ta justice comme la lumière, et ton droit comme le soleil à son midi. et educet quasi lumen iustitiam tuam et iudicium tuum tamquam meridiem
7 ז דּוֹם, לַיהוָה-- וְהִתְחוֹלֵל-לוֹ:אַל-תִּתְחַר, בְּמַצְלִיחַ דַּרְכּוֹ; בְּאִישׁ, עֹשֶׂה מְזִמּוֹת. Garde le silence devant l’Éternel, et espère en lui ; ne t’irrite pas contre celui qui réussit dans ses voies, contre l’homme qui vient à bout de ses mauvais desseins. subditus esto Domino et ora eum noli aemulari in eo qui prosperatur in via sua in homine faciente iniustitias
8 ח הֶרֶף מֵאַף, וַעֲזֹב חֵמָה; אַל-תִּתְחַר, אַךְ-לְהָרֵעַ. Laisse la colère, abandonne la fureur ; ne t’irrite pas, ce serait mal faire. desine ab ira et derelinque furorem noli aemulari ut maligneris
9 ט כִּי-מְרֵעִים, יִכָּרֵתוּן; וְקֹוֵי יְהוָה, הֵמָּה יִירְשׁוּ-אָרֶץ. Car les méchants seront retranchés, et ceux qui espèrent en l’Éternel posséderont le pays. quoniam qui malignantur exterminabuntur sustinentes autem Dominum ipsi hereditabunt terram
10 י וְעוֹד מְעַט, וְאֵין רָשָׁע; וְהִתְבּוֹנַנְתָּ עַל-מְקוֹמוֹ וְאֵינֶנּוּ. Encore un peu de temps, et le méchant n’est plus ; tu regardes le lieu où il était, et il a disparu. et adhuc pusillum et non erit peccator et quaeres locum eius et non invenies
11 יא וַעֲנָוִים יִירְשׁוּ-אָרֶץ; וְהִתְעַנְּגוּ, עַל-רֹב שָׁלוֹם. Les misérables possèdent le pays, et ils jouissent abondamment de la paix. mansueti autem hereditabunt terram et delectabuntur in multitudine pacis
12 יב זֹמֵם רָשָׁע, לַצַּדִּיק; וְחֹרֵק עָלָיו שִׁנָּיו. Le méchant forme des projets contre le juste, et il grince des dents contre lui. observabit peccator iustum et stridebit super eum dentibus suis
13 יג אֲדֹנָי יִשְׂחַק-לוֹ: כִּי-רָאָה, כִּי-יָבֹא יוֹמוֹ. Le Seigneur se rit du méchant, car il voit que son jour arrive. Dominus autem inridebit eum quia prospicit quoniam veniet dies eius
14 יד חֶרֶב, פָּתְחוּ רְשָׁעִים-- וְדָרְכוּ קַשְׁתָּם:לְהַפִּיל, עָנִי וְאֶבְיוֹן; לִטְבוֹחַ, יִשְׁרֵי-דָרֶךְ. Les méchants tirent le glaive, ils bandent leur arc, pour faire tomber le malheureux et l’indigent, pour égorger ceux dont la voie est droite. gladium evaginaverunt peccatores intenderunt arcum suum ut decipiant pauperem et inopem ut trucident rectos corde
15 טו חַרְבָּם, תָּבוֹא בְלִבָּם; וְקַשְּׁתוֹתָם, תִּשָּׁבַרְנָה. Leur glaive entre dans leur propre cœur, et leurs arcs se brisent. gladius eorum intret in corda ipsorum et arcus ipsorum confringatur
16 טז טוֹב-מְעַט, לַצַּדִּיק-- מֵהֲמוֹן, רְשָׁעִים רַבִּים. Mieux vaut le peu du juste que l’abondance de beaucoup de méchants ; melius est modicum iusto super divitias peccatorum multas
17 יז כִּי זְרוֹעוֹת רְשָׁעִים, תִּשָּׁבַרְנָה; וְסוֹמֵךְ צַדִּיקִים יְהוָה. car les bras des méchants seront brisés, mais l’Éternel soutient les justes. quoniam brachia peccatorum conterentur confirmat autem iustos Dominus
18 יח יוֹדֵעַ יְהוָה, יְמֵי תְמִימִם; וְנַחֲלָתָם, לְעוֹלָם תִּהְיֶה. L’Éternel connaît les jours des hommes intègres, et leur héritage dure à jamais. novit Dominus dies inmaculatorum et hereditas eorum in aeternum erit
19 יט לֹא-יֵבֹשׁוּ, בְּעֵת רָעָה; וּבִימֵי רְעָבוֹן יִשְׂבָּעוּ. Ils ne sont pas confondus au temps du malheur, et ils sont rassasiés aux jours de la famine. non confundentur in tempore malo et in diebus famis saturabuntur
20 כ כִּי רְשָׁעִים, יֹאבֵדוּ, וְאֹיְבֵי יְהוָה, כִּיקַר כָּרִים; כָּלוּ בֶעָשָׁן כָּלוּ. Mais les méchants périssent, et les ennemis de l’Éternel, comme les plus beaux pâturages ; ils s’évanouissent, ils s’évanouissent en fumée. quia peccatores peribunt inimici vero Domini mox honorificati fuerint et exaltati deficientes quemadmodum fumus defecerunt
21 כא לֹוֶה רָשָׁע, וְלֹא יְשַׁלֵּם; וְצַדִּיק, חוֹנֵן וְנוֹתֵן. Le méchant emprunte, et il ne rend pas ; le juste est compatissant, et il donne. mutuabitur peccator et non solvet iustus autem miseretur et tribuet
22 כב כִּי מְבֹרָכָיו, יִירְשׁוּ אָרֶץ; וּמְקֻלָּלָיו, יִכָּרֵתוּ. Car ceux que bénit l’Éternel possèdent le pays, et ceux qu’il maudit sont retranchés. quia benedicentes ei hereditabunt terram maledicentes autem ei disperibunt
23 כג מֵיְהוָה, מִצְעֲדֵי-גֶבֶר כּוֹנָנוּ; וְדַרְכּוֹ יֶחְפָּץ. L’Éternel affermit les pas de l’homme, et il prend plaisir à sa voie ; apud Dominum gressus hominis dirigentur et viam eius volet
24 כד כִּי-יִפֹּל לֹא-יוּטָל: כִּי-יְהוָה, סוֹמֵךְ יָדוֹ. S’il tombe, il n’est pas terrassé, car l’Éternel lui prend la main. cum ceciderit non conlidetur quia Dominus subponit manum suam
25 כה נַעַר, הָיִיתִי-- גַּם-זָקַנְתִּי:וְלֹא-רָאִיתִי, צַדִּיק נֶעֱזָב; וְזַרְעוֹ, מְבַקֶּשׁ-לָחֶם. J’ai été jeune, j’ai vieilli ; et je n’ai point vu le juste abandonné, ni sa postérité mendiant son pain. iunior fui et senui et non vidi iustum derelictum nec semen eius quaerens panes
26 כו כָּל-הַיּוֹם, חוֹנֵן וּמַלְוֶה; וְזַרְעוֹ, לִבְרָכָה. Toujours il est compatissant, et il prête ; et sa postérité est bénie. tota die miseretur et commodat et semen illius in benedictione erit
27 כז סוּר מֵרָע, וַעֲשֵׂה-טוֹב; וּשְׁכֹן לְעוֹלָם. Détourne-toi du mal, fais le bien, et possède à jamais ta demeure. declina a malo et fac bonum et inhabita in saeculum saeculi
28 כח כִּי יְהוָה, אֹהֵב מִשְׁפָּט, וְלֹא-יַעֲזֹב אֶת-חֲסִידָיו, לְעוֹלָם נִשְׁמָרוּ;וְזֶרַע רְשָׁעִים נִכְרָת. Car l’Éternel aime la justice, et il n’abandonne pas ses fidèles ; ils sont toujours sous sa garde, mais la postérité des méchants est retranchée. quia Dominus amat iudicium et non derelinquet sanctos suos in aeternum conservabuntur iniusti punientur et semen impiorum peribit
29 כט צַדִּיקִים יִירְשׁוּ-אָרֶץ; וְיִשְׁכְּנוּ לָעַד עָלֶיהָ. Les justes posséderont le pays, et ils y demeureront à jamais. iusti autem hereditabunt terram et inhabitabunt in saeculum saeculi; super eam
30 ל פִּי-צַדִּיק, יֶהְגֶּה חָכְמָה; וּלְשׁוֹנוֹ, תְּדַבֵּר מִשְׁפָּט. La bouche du juste annonce la sagesse, et sa langue proclame la justice. os iusti meditabitur sapientiam et lingua eius loquetur iudicium
31 לא תּוֹרַת אֱלֹהָיו בְּלִבּוֹ; לֹא תִמְעַד אֲשֻׁרָיו. La loi de son Dieu est dans son cœur ; ses pas ne chancellent point. lex Dei eius in corde ipsius et non subplantabuntur gressus eius
32 לב צוֹפֶה רָשָׁע, לַצַּדִּיק; וּמְבַקֵּשׁ, לַהֲמִיתוֹ. Le méchant épie le juste, et il cherche à le faire mourir. considerat peccator iustum et quaerit mortificare eum
33 לג יְהוָה, לֹא-יַעַזְבֶנּוּ בְיָדוֹ; וְלֹא יַרְשִׁיעֶנּוּ, בְּהִשָּׁפְטוֹ. L’Éternel ne le laisse pas entre ses mains, et il ne le condamne pas quand il est en jugement. Dominus autem non derelinquet eum in manus eius nec damnabit eum cum iudicabitur illi
34 לד קַוֵּה אֶל-יְהוָה, וּשְׁמֹר דַּרְכּוֹ, וִירוֹמִמְךָ, לָרֶשֶׁת אָרֶץ;בְּהִכָּרֵת רְשָׁעִים תִּרְאֶה. Espère en l’Éternel, garde sa voie, et il t’élèvera pour que tu possèdes le pays ; tu verras les méchants retranchés. expecta Dominum et custodi viam eius et exaltabit te ut hereditate capias terram cum perierint peccatores videbis
35 לה רָאִיתִי, רָשָׁע עָרִיץ; וּמִתְעָרֶה, כְּאֶזְרָח רַעֲנָן. J’ai vu le méchant dans toute sa puissance ; il s’étendait comme un arbre verdoyant. vidi impium superexaltatum et elevatum sicut cedros Libani
36 לו וַיַּעֲבֹר, וְהִנֵּה אֵינֶנּוּ; וָאֲבַקְשֵׁהוּ, וְלֹא נִמְצָא. Il a passé, et voici, il n’est plus ; je le cherche, et il ne se trouve plus. et transivi et ecce non erat et quaesivi eum et non est inventus locus eius
37 לז שְׁמָר-תָּם, וּרְאֵה יָשָׁר: כִּי-אַחֲרִית לְאִישׁ שָׁלוֹם. Observe celui qui est intègre, et regarde celui qui est droit ; car il y a une postérité pour l’homme de paix. custodi innocentiam et vide aequitatem quoniam sunt reliquiae homini pacifico
38 לח וּפֹשְׁעִים, נִשְׁמְדוּ יַחְדָּו; אַחֲרִית רְשָׁעִים נִכְרָתָה. Mais les rebelles sont tous anéantis, la postérité des méchants est retranchée. iniusti autem disperibunt simul reliquiae impiorum peribunt
39 לט וּתְשׁוּעַת צַדִּיקִים, מֵיְהוָה; מָעוּזָּם, בְּעֵת צָרָה. Le salut des justes vient de l’Éternel ; il est leur protecteur au temps de la détresse. salus autem iustorum a Domino et protector eorum in tempore tribulationis
40 מ וַיַּעְזְרֵם יְהוָה, וַיְפַלְּטֵם: יְפַלְּטֵם מֵרְשָׁעִים, וְיוֹשִׁיעֵם--כִּי-חָסוּ בוֹ. L’Éternel les secourt et les délivre ; il les délivre des méchants et les sauve, parce qu’ils cherchent en lui leur refuge. et adiuvabit eos Dominus et liberabit eos et eruet eos a peccatoribus et salvabit eos quia speraverunt in eo

Usages[modifier | modifier le code]

Dans le judaïsme[modifier | modifier le code]

Le verset 21 se trouve dans le traité Avot au chapitre 2 n°14[4].

Le verset 26 fait partie du paragraphe final de la prière Birkat Hamazon[5].

Dans le christianisme[modifier | modifier le code]

Jésus a cité le verset 11 de ce psaume, mentionné en Mt 5,5.

Dans l'islam[modifier | modifier le code]

Le verset 29 de ce psaume est cité dans le Coran, dans la sourate 21 (Al-Anbiya) au verset 105.


Mise en musique[modifier | modifier le code]

Le psaume 37 (36) a été mis en musique par Josquin des Prés dans le motet Domine ne in furore.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L’original hébreu provient du site Sefarim, du grand rabbinat de France.
  2. La traduction de Louis Segond est disponible sur Wikisource, de même que d'autres traductions de la Bible en français.
  3. La traduction de la Vulgate est disponible sur le Wikisource latin.
  4. D’après le Complete ArtScroll Siddur, compilation des prières juives, p. 555
  5. D’après le Complete ArtScroll Siddur, compilation des prières juives, p. 195

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Nombreux sont les auteurs qui ont commenté les psaumes. Voici quelques ouvrages parmi les plus connus, classés par ordre chronologique :

Liens externes[modifier | modifier le code]