Prytanée militaire de Kadiogo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Prytanée Militaire de Kadiogo
Localisation
Localisation Kamboincè, Burkina Faso
Coordonnées
géographiques
12° 28′ 52″ nord, 1° 34′ 00″ ouest
Informations
Directeur Diaouari
Type Établissement d'enseignement
Particularités Internat militaire
Niveau Lycée, Enseignement secondaire et militaire
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Prytanée militaire.

Le Prytanée Militaire de Kadiogo (PMK) est un établissement d'enseignement secondaire burkinabè dépendant du ministère de la défense et situé à proximité de Ouagadougou, sur le site militaire de Kamboincè. Il a pour mission principale de former moralement, physiquement et intellectuellement des cadres militaires et civils pour servir la nation.

Historique[modifier | modifier le code]

Il a été fondé par l'armée française en 1951, sous l'appellation d'École des Enfants de Troupe de Ouagadougou. L´école changea à plusieurs reprises de dénomination, prenant d'abord le nom d´École Militaire Préparatoire de Ouagadougou. À partir de 1969, elle prendra celui de Prytanée Militaire de Kadiogo. En 1985, l'école est dissoute, mais rouvre finalement en 1992 sous le nom de Prytanée Militaire de Kadiogo[1]. De sa création jusqu´à sa fermeture, l´école se situait à Ouagadougou, sur le site actuel du Lycée Marien N´Gouabi. C'est à sa réouverture que l´école a rejoint son emplacement actuel de Kamboincè, un village situé à environ 15 km de Ouagadougou.

Remise de prix aux meilleurs élèves en fin d´année

L´admission au Prytanée Militaire de Kadiogo[modifier | modifier le code]

À sa création, l´école avait pour vocation, entre autres, la scolarisation des enfants de militaires et d’anciens militaires de l’armée coloniale afin de leur donner de meilleures chances d’éducation et de réussite du fait de l’absence prolongée des pères de famille. En 1963, au lendemain des indépendances, cette vocation première sera abandonnée, du fait de la création de l’armée nationale. L’établissement sera désormais ouvert à tous les enfants du pays, sans distinction.

En 2014, une réforme portant sur la régionalisation des quotas des admis a été introduite. Ainsi, ne sont autorisés à prendre part au concours que les meilleurs élèves au CEP des régions du Burkina Faso. Les éventuels candidats doivent avoir un âge compris entre 11 ans minimum et 13 ans maximum. Les candidats doivent être du niveau de la classe de CM2. Les résultats de l’examen du CEP ou à toute autre forme d’évaluation de fin du cycle primaire (dans la perspective de la mise en œuvre du continuum éducatif) sert de base de présélection des candidats. Le concours intervient à l’issue de la proclamation des résultats du CEP, soit à la mi-juillet. La visite médicale d’aptitude à l’issue des épreuves d’admissibilité conditionne l’admission définitive. Depuis 2007, l´admission au Prytanée est ouverte également aux filles.

La première promotion de filles du PMK en fin de cycle

Traditions[modifier | modifier le code]

Devise[modifier | modifier le code]

La devise de l´école est « S'instruire pour mieux servir. »

Les chants de l´école[modifier | modifier le code]

Plusieurs chants accompagnent la vie du jeune prytane. Ce sont en général des chants de marche militaires. Un hymne a été composé en l´honneur de l´école:

Hymne du Prytane

Chant de tradition du Prytanée Militaire de Kadiogo

Il était lieu où tout le Burkina,
A mis son âme et sa conscience,
Il était lieu où la nation placa,
Des hommes forts et de conscience
Pour former les défenseurs de la patrie,
qui serviront dignement le pays.

C´est le PMK pour le Burkina,
Oh le PMK pour le Burkina,
Je rêve du Bonheur pour le PMK,
Tu fais l´honneur et la gloire du pays.

Au PMK, nous n´avons pas de temps,
nous courons, marchons en chantant,
pour accomplir notre devoir d´état.
Nous avons besoin d´un lieu de formation,
C´est ce lieu choisi par la nation.,

C´est le PMK pour le Burkina,
Oh le PMK pour le Burkina,
Je rêve du Bonheur pour le PMK,
Il fait l´honneur et la gloire du pays.

Remise des insignes[modifier | modifier le code]

La remise des insignes de l´école aux nouveaux élèves est la cérémonie officielle en début de l’année scolaire, qui a lieu après une période de bizutage afin d´inculquer les valeurs de vie militaires et de vie en communauté à ces jeunes gens. au cours de cette cérémonie les nouveaux élèves du Prytanée sont présentés au drapeau de l'école, décoré des insignes de l´école. Cette cérémonie, présidée par les autorités de l'école, prend place au carré d´armes, le plus souvent en présence des "anciens".

Personnalités issues du Prytanée militaire de Kadiogo[modifier | modifier le code]

  • Capitaine Thomas Sankara
  • Général Kouamé Lougué (Ancien ministre de la défense du Burkina Faso)
  • Général Nabéré Honoré Traoré (Actuel chef d´état major des armées du Burkina Faso)
  • Colonel-Major Laurent Sedogo (Ancien ministre de l´agriculture du Burkina Faso)
  • Pierre Ouédraogo (directeur de l'Institut de la Francophonie Numérique de l'Organisation internationale de la francophonie)

Notes et références[modifier | modifier le code]