Prunay-Cassereau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Prunay-Cassereau
Prunay-Cassereau
L'église Saint-Jean-Baptiste.
Blason de Prunay-Cassereau
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Loir-et-Cher
Arrondissement Vendôme
Canton Montoire-sur-le-Loir
Intercommunalité Communauté d'agglomération Territoires Vendômois
Maire
Mandat
Éric Bardet
2014-2020
Code postal 41310
Code commune 41184
Démographie
Gentilé Prunaisiens
Population
municipale
618 hab. (2016 en diminution de 4,04 % par rapport à 2011)
Densité 19 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 41′ 46″ nord, 0° 55′ 18″ est
Altitude Min. 99 m
Max. 154 m
Superficie 32,85 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire

Voir sur la carte administrative du Centre
City locator 14.svg
Prunay-Cassereau

Géolocalisation sur la carte : Loir-et-Cher

Voir sur la carte topographique de Loir-et-Cher
City locator 14.svg
Prunay-Cassereau

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Prunay-Cassereau

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Prunay-Cassereau
Liens
Site web http://www.prunay-cassereau.fr/

Prunay-Cassereau est une commune française située dans le département de Loir-et-Cher, en région Centre-Val de Loire.

Ses habitants s'appellent les Prunaisiennes et les Prunaisiens.

Géographie[modifier | modifier le code]

Prunay-Cassereau compte de nombreux hameaux. Le nom de certains d'entre eux s'explique par les caractéristiques du lieu :

  • Blanche-Fontaine : caractère fontaineux de la vallée en contrebas ;
  • les Hayes : lieu planté de haies ;
  • la Gatinette : la petite Gâtine (du nom de la forêt dont Ronsard s'est fait le chantre) ;
  • l'Oucherie : l'ouche, du latin osca, veut dire « petite terre avec habitation » ;
  • Le Cormier : du nom de l'arbre (sorbier utilisé pour faire des manches d'outils) ;
  • les Bruyères ;
  • la Houssairie : du vieux français « houssaie », lui-même issu du latin ulex, ajoncs ;
  • la Ferrasse : à l'époque médiévale, c'était une forge à bras d'où l'on extrayait le fer ;
  • le Cassereau : en latin de casnus et robur, chêne rouvre ;
  • le Chesnay : lieu planté de chênes.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Du latin prunus, était planté de pruniers[1].


Histoire[modifier | modifier le code]

Le bourg de Prunay provient d'un défrichement de la forêt de Gastines. Il faisait partie du territoire immense de la « Villa de l'Évêque », créée début XIe siècle par Renaud, évêque de Paris et comte de Vendôme.

Les registres paroissiaux de Prunay commencent en 1562.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1793 an IV Marmion   Maire
an IV an IV Pierre Amiel   Maire
an IV an VI Pierre Martin   Maire
an VI an VIII Jacques Lebel   Maire
an VIII 1816 René Levieuge   Maire
1816 1830 Plaisant de Plantière   Maire
1830 1852 Jacques-François Vadécourt   Maire
1852 1871 Jules-Arsène Guenordeau   Maire
1871 1876 Gilles Crosnier   Maire
1876 1878 René Guillon   Maire
1878 1896 Auguste Ledru   Maire
1896 1902 Jules Rosier   Maire
1902 1903 Anatole Laisement   Maire
1903 1904 Moïse Barré   Maire
1904 1906 C. Favereau   Maire
1906   Maubert   Maire
mars 2003 mars 2008 Daniel Gard - Maire
mars 2008 2014 Jean Rateau - Maire
mars 2014 en cours Eric Bardet - Maire
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[3].

En 2016, la commune comptait 618 habitants[Note 1], en diminution de 4,04 % par rapport à 2011 (Loir-et-Cher : +0,45 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
8999479129251 0611 0871 0531 0471 034
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 006956951887896881981931950
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
951977966852826814828844768
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
752656573557520607636640644
2013 2016 - - - - - - -
627618-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (18 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (26,3 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (51,9 % contre 48,4 % au niveau national et 48,6 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 51,9 % d'hommes (0 à 14 ans = 22,2 %, 15 à 29 ans = 17,7 %, 30 à 44 ans = 25,4 %, 45 à 59 ans = 17,7 %, plus de 60 ans = 17,1 %) ;
  • 48,1 % de femmes (0 à 14 ans = 22,6 %, 15 à 29 ans = 15,5 %, 30 à 44 ans = 21,6 %, 45 à 59 ans = 21,3 %, plus de 60 ans = 19 %).
Pyramide des âges à Prunay-Cassereau en 2007 en pourcentage[6]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,3 
90  ans ou +
0,3 
5,7 
75 à 89 ans
7,4 
11,1 
60 à 74 ans
11,3 
17,7 
45 à 59 ans
21,3 
25,4 
30 à 44 ans
21,6 
17,7 
15 à 29 ans
15,5 
22,2 
0 à 14 ans
22,6 
Pyramide des âges du département de Loir-et-Cher en 2007 en pourcentage[7]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,6 
90  ans ou +
1,6 
8,3 
75 à 89 ans
11,5 
14,8 
60 à 74 ans
15,7 
21,4 
45 à 59 ans
20,6 
20,3 
30 à 44 ans
19,2 
16,2 
15 à 29 ans
14,7 
18,5 
0 à 14 ans
16,7 

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • La construction de l'église remonte au XIe siècle mais elle a été remaniée à différentes époques. Sa nef est du XVe siècle. Elle fut d'abord dédiée à saint Pierre puis à saint Jean-Baptiste.
  • Depuis 2010, une guinguette à ouvert au bord de l'étang municipal. Cette dernière propose d'avril à octobre des animations diverses et variées. Le camping est également situé en bordure de l'étang.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Prunay-Cassereau (Loir-et-Cher).svg

Les armoiries de Prunay-Cassereau se blasonnent ainsi :

D'argent au créquier de sinople fruité de pourpre, au franc-canton du même chargé d'une croix du champ, à la champagne d'azur chargée d'une rosse (poisson) d'argent.

Création J.P. Fernon - A. Motheron (1993).

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Jeanne de Ronsard de la Linoterie, 9e enfant de Gilles de Ronsard, neveu du poète, et de Catherine Thiercelin a épousé Pierre Tascher de la Pagerie à Prunay le 6 août 1619. Leur arrière-petite-fille, Joséphine Tascher de la Pagerie (1763_1814), est passée à la postérité pour avoir épousé, après le général de Beauharnais en 1779 (guillotiné en 1794),le général Napoléon Bonaparte en 1796.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]