Article soupçonné de non pertinence. Cliquez pour suivre ou participer au débat.

Provinces-Unies d'Italie centrale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Provinces-Unies d'Italie centrale
Province Unite del Centroitalia italien

18591860

Description de cette image, également commentée ci-après

Localisation des Provinces-Unies d'Italie centrale.

Informations générales
Statut État satellite du Royaume de Sardaigne
Capitale Non-spécifiée
Gouverneur général
Carlo Boncompagni

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Les Provinces-Unies d'Italie centrale (également connues sous le nom de « Union de l'Italie centrale », « Confédération de l'Italie centrale » ou « gouvernement général de l'Italie centrale »), étaient un État satellite du Royaume de Sardaigne, fondé en 1859. Il s'agit du regroupement des anciens grand-duché de Toscane, duché de Parme, duché de Modène et les Légations, après que leurs monarques ont été évincés par des révoltes populaires[1].

Historique[modifier | modifier le code]

En août 1859, les régimes pro-sardes de Toscane, Parme, Modène et les Légations du Pape, s'unissent[2]. Le , Eugène-Emmanuel de Savoie-Carignan est élu en tant que régent. Cependant, le roi Victor-Emmanuel II refuse d'entériner l'élection et désigne Carlo Boncompagni au poste de gouverneur général de l'Italie centrale, qui était responsable des affaires militaires et diplomatiques des États.

Le , Parme, Modène et les Légations du Pape sont incorporés dans les provinces de l'Émilie[3]. Après les plébiscites de mars 1860 l'État est officiellement annexé par le royaume de Sardaigne le . En échange de la reconnaissance française de cette annexion, la Savoie et Nice sont cédés à la France.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Roman Question, consulté le 24 avril 2012
  2. UNITED PROVINCES OF CENTRAL ITALY, consulté le 24 avril 2012
  3. States and Regents of the World - DUCHIES OF MODENA AND REGGIO, consulté le 24 avril 2012

Articles connexes[modifier | modifier le code]