Province de Luang Prabang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Luang Prabang
ຫລວງພະບາງ
Province de Luang Prabang
Administration
Pays Drapeau du Laos Laos
Type Province
Capitale Luang Prabang
ISO 3166-2 LA-LP
Démographie
Population 408 800 hab. (est. 2004)
Densité 24 hab./km2
Géographie
Superficie 16 875 km2
Carte de la province

La province de Luang Prabang (Luangphrabang) est une province du Laos. Sa capitale est la ville historique de Luang Prabang.

Divisions administratives[modifier | modifier le code]

La province est découpée en 11 muangs (en) (ou districts) :

Liste des Districts Carte des districts de la province
  • 6-01 : District de Luang Prabang
  • 6-02 : District de Xieng Ngeun
  • 6-03 : District de Nan
  • 6-04 : District de Pak Ou
  • 6-05 : District de Nambak
  • 6-06 : District de Ngoi
  • 6-07 : District de Pak xeng
  • 6-08 : District de Phonxay
  • 6-09 : District de Chomphet
  • 6-10 : District de Viengkham
  • 6-11 : District de Phoukhoune
Carte des districts de la province

Paléontologie[modifier | modifier le code]

La carte géologique préliminaire de la région a été établie en 1896 par le géologue français Henri Counillon, qui découvrit le crâne d'un reptile mammalien végétarien du genre Dicynodon. Depuis, 2 autres espèces de dicynodontes de la fin du Permien et du début du Trias (250-240 millions d'années) ont été découvertes dans la province.

La flore du Permien a aussi livré des arbres appartenant à la famille des Walchiacées (conifères aujourd'hui éteints).

Archéologie[modifier | modifier le code]

Selon le Dr Joyce White, du Musée de l'Université de Pennsylvanie, la province possède une soixantaine de sites archéologiques, dont les plus anciens remontent à plus de 6000 ans. Dans la grotte de Tham An ont été découvertes des traces de funérailles secondaires de l'âge du fer : il y a 2000 ans, les ossements de 3 personnes ont été rassemblés et ré-enterrés dans une urne funéraire (comme c'était le cas à la même époque en Thaïlande et au Viêt Nam)[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vientiane Times n° 33, February 9, 2010, p. 2