Province de Formosa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Formosa.
Province de Formosa
Provincia de Formosa
Blason de Province de Formosa
Héraldique
Drapeau de Province de Formosa
Drapeau
Localisation de la province de Formosa
Localisation de la province de Formosa
Administration
Pays Drapeau de l’Argentine Argentine
Capitale Formosa
Gouverneur Gildo Insfrán (FPV-PJ)
ISO 3166-2 AR-P
Démographie
Gentilé Formoseño/a
Population 527 895 hab. (2010)
Densité 7,3 hab./km2
Géographie
Superficie 72 066 km2
Liens
Site web http://www.formosa.gov.ar

La province de Formosa est une subdivision de l'Argentine, située au nord-est du pays. Elle est bordée à l'ouest par la province de Salta, au sud par celle de Chaco et à l'est comme au nord par le Paraguay. Sa capitale est Formosa.

Elle s'étend entre les parallèles 22° et 27° de latitude sud et les méridiens 57° et 63° de longitude ouest. Elle est traversée dans sa partie nord par le Tropique du Capricorne, ce qui la situe dans la région subtropicale du pays.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les peuples originels de ces régions comprenaient les Pilagás, les Wichís et les Tobas, dont les langues sont encore parlées dans la province.

Sebastián Gaboto et Diego García explorèrent la région dès le début de XVIe siècle afin de trouver une route depuis les montagnes de la vice-royauté du Pérou jusqu'Asuncion. À cause de la mauvaise navigabilité et de l'irrégularité des rivières Río Pilcomayo et Río Bermejo, leurs tentatives échouèrent.

La première implantation coloniale fut Concepción del Bermejo, fondée en 1585, mais il fallut attendre la fin de la guerre de la Triple Alliance, à la fin du XIXe siècle, pour que sa population commence à s'accroître.

En 1914, Formosa comptait moins de 20 000 habitants, mais en 1955, lorsqu'elle acquit le statut de province par un décret de Juan Perón, il y en avait déjà plus de 150 000.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Formosa se trouve dans la zone géographique appelée en Argentine Région du Chaco. Elle a une structure de relief très uniforme avec une légère inclinaison du nord-ouest vers le sud-est.

Climat et végétation[modifier | modifier le code]

Le climat est subtropical avec des pluies durant toute l'année à l'est, tandis que le reste du territoire a une saison sèche en hiver. Le climat s'assèche progressivement d'est en ouest, avec la diminution des précipitations. La différence d'humidité détermine des différences dans la végétation. Près des rivières on observe des forêts-galeries, comprenant des espèces comme l'algarrobo (Prosopis nigra), le palo amarillo (Phyllostylon rhamnoides) et le palo santo (Bulnesia sarmientoi). Plus à l'ouest apparait la forêt typique du Chaco où poussent le quebracho colorado (Schinopsis lorentzii) et le quebracho blanco (Aspidosperma quebracho-blanco), le lapacho (Tabebuia impetiginosa), le guayuvirá (Patagonula americana), l'espina corona (Gleditsia amorphoides), la guaraniná (Sideroxylon obtusifolium), l'ibirá-pitá (Peltophorum dubium), l'urunday (Astronium balansae), le palo blanco (Calycophyllum multiflorum), le timbó (Enterolobium contortisiliquum), ainsi que les palmiers Butia yatay et pindó (Syagrus romanzoffiana).

À la limite avec la province de Salta se trouve une région appelée El Impenetrable.

Ressources hydriques[modifier | modifier le code]

L'inclinaison normale du terrain détermine le cours des ríos Pilcomayo, Bermejo ou Teuco, et autres cours d'eau qui courent parallèlement à ceux-ci. Le río Pilcomayo reçoit les eaux provenant de la fonte des neiges des sommets de Bolivie, et son lit est très changeant. Le río Bermejo nait au nord-ouest de l'Argentine. Les deux rivières sont tributaires du río Paraguay

Démographie[modifier | modifier le code]

Depuis 1895, la population de la province a évolué comme suit :

1895 1914 1947 1960 1970 1980 1991 2001
Province de
Formosa
4.829 19.281 113.790 178.526 234.075 295.887 398.413 489.663
Total Argentine 4.044.911 7.903.662 15.893.811 20.013.793 23.364.431 27.949.480 32.615.528 37.156.195

D'après l'INDEC (Institut argentin des statistiques et des recensements), en 2003, la population était estimée à 534 015 habitants[1].

La croissance démographique a été très importante tout au long du XXe siècle. En 1895, il y avait moins de cinq mille habitants qui peuplaient ce territoire de taille équivalente à celle du Benelux. Il est vrai que les Indios Bravos (Indiens non soumis) n'étaient pas inclus dans ce maigre chiffre, mais ces derniers, décimés par les récentes opérations militaires pour sécuriser la région n'étaient plus que quelques centaines.
Plus récemment, on remarque que la population de la province a presque doublé depuis la fin des années 1970, et affiche ainsi un rythme d'accroissement toujours nettement supérieur à la moyenne du pays.

Enfin la natalité élevée observée dans la province (12 976 naissances en 2000, et 13 535 en 2004, soit un taux de 26,5 pour mille, le plus élevé du pays avec celui de la province de Misiones) laisse entrevoir la poursuite d'une robuste croissance démographique dans les prochaines décennies.

Article détaillé : Démographie de l'Argentine.

Économie[modifier | modifier le code]

Traditionnellement l'agriculture a un grand rôle dans cette province.

  • Cultures: les principales sont le coton, le riz, les fruits (bananes, pamplemousses, melons) et légumes (courges, piments et tomates)
  • Exploitation forestière: l'utilisation des bois a eu un grand développement depuis le début du XXe siècle. La production de tannin a été fort élevée.

Actuellement on utilise les espèces natives (algarrobo). On exporte des meubles et des parties de meubles, du bois et du charbon végétal. Cette activité a baissé dans les années 1990.

  • Elevage: représenté par plus d'un million de bovins, spécialement des croisements de races britanniques (Aberdeen Angus, Shorthorn et Heresford) et zébu (Brahman et Nelore). On élève aussi des caprins et des buffles.
  • Mines: l'exploitation de pétrole a débuté en 1984 mais en quantité réduite.
  • Industrie: à souligner la production de tanin, pour fabriquer des adhésifs, des additifs et des produits pour le traitement des peaux. Notons l'importance du secteur textile (coton, production de cuirs et de peaux).

Subdivisions[modifier | modifier le code]

La province de Formosa est subdivisée en 9 départements d'après la constitution de 1957, révisée en 1991 et 2003.

Département Superficie
en km²
Population
en 2001
Chef-lieu Carte des départements
Departamento Bermejo (Formosa - Argentina).png Bermejo 12 580 12 .710 Laguna Yema Formosa (Argentina).png
Departamento Formosa (Formosa - Argentina).png Formosa 6 195 210 071 Formosa
Departamento Laishi (Formosa - Argentina).png Laishi 3 480 16 227 San Francisco de Laishi
Departamento Matacos (Formosa - Argentina).png Matacos 4 431 12 133 Ingeniero Juárez
Departamento Patiño (Formosa - Argentina).png Patiño 24 502 64 830 Comandante Fontana
Departamento Pilagás (Formosa - Argentina).png Pilagás 3 041 17 523 El Espinillo
Departamento Pilcomayo (Formosa - Argentina).png Pilcomayo 5 342 78 114 Clorinda
Departamento Pirané (Formosa - Argentina).png Pirané 8 425 64 023 Pirané
Departamento Ramón Lista (Formosa - Argentina).png Ramón Lista 3 800 10 928 General Mosconi

Autres Villes[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

  • Un détour qu'il faut faire : le Parque Nacional Río Pilcomayo, avec une intéressante vie animale sylvestre et aquatique ( y compris caïmans et anacondas).

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Instituto Nacional de Estadística y Censos (INDEC)

Sources[modifier | modifier le code]

Les informations concernant cette province argentine sont en grande partie extraites de l'article Provincia de Formosa de la Wikipédia en langue espagnole.

Liens externes[modifier | modifier le code]