Province d'Anvers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Anvers (homonymie).

Province d'Anvers
(nl) Provincie Antwerpen
(de) Provinz Antwerpen
Blason de Province d'Anvers
Héraldique
Drapeau de Province d'Anvers
Drapeau
Province d'Anvers
Localisation de la province en Belgique
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région flamande Région flamande
Communauté Drapeau de la Flandre Communauté flamande
Chef-lieu Drapeau de la ville d'Anvers Anvers
Arrondissements Anvers
Malines
Turnhout
Gouverneur Cathy Berx
ISO 3166-2 BE-VAN
Code INS 10000
Démographie
Population 1 847 486 hab. (01/01/2018[1])
Densité 644 hab./km2
Géographie
Superficie 286 700 ha = 2 867 km2
Localisation
Localisation de Province d'Anvers
Les 70 communes de la province
Liens
Site web provant.be

La province d'Anvers (en néerlandais : Provincie Antwerpen) est une province de Belgique située en Région flamande.

Elle est située au nord de la Belgique et est placée sous la tutelle de la Région flamande. C'est la plus peuplée des dix provinces du Royaume avec 1 855 486 habitants[2] en 2019. Elle tient son nom de la principale ville, qui en est aussi le chef-lieu : Anvers.

La province pourrait être rebaptisée « Midden-Brabant », en français « Brabant-Central ». Cette thèse est soutenue par la majorité gouvernementale emmenée par la N-VA, le CD&V et l'Open VLD. Ce changement de nom servirait d'une part, à éviter de confondre la ville d'Anvers et la province, et d'autre part suivre la logique du programme du gouvernement flamand. En effet selon l'accord gouvernemental de Flandre, les villes de Gand et d'Anvers peuvent désormais s'affranchir de la tutelle provinciale grâce à leurs nouveaux rôles métropolitains[3].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Wapen van de provincie Antwerpen (klein).svg
La province possède des armoiries qui lui ont été octroyées le 7 janvier 1997. Elles sont une combinaison des armoiries des Margraviats d'Anvers, Malines et Turnhout. Les armoiries du Margraviats d’Anvers sont une combinaison des armoiries de la ville d’Anvers et de l’aigle du Saint-Empire romain germanique.

Le Margraviat d'Anvers a été fondé en 1008 par l'empereur Henri II pour protéger la frontière le long de la rivière Escaut. Outre la province actuelle, certaines parties du Brabant appartenaient également au comté. En 1430, le comté devint une partie de la Bourgogne, comme pratiquement tous les États de Belgique et des Pays-Bas. Les armoiries ont été conçues en 1430, entre 1008 et 1430, le comté n'en possédant pas. Les ducs de Bourgogne ont ajouté l'aigle impérial pour souligner le pouvoir de l'empire. Les armoiries n'ont pas été modifiées avant 1581, lorsque deux lions ont été ajoutés en tant que supports. Après la défaite d'Anvers face aux Espagnols en 1585, les lions furent remplacés par deux sauvages, comme dans les armoiries de la ville.

Le domaine («heerlijkheid») de Malines était un emprunt du prince-évêque de Liège. Il appartenait à la famille Berthout. Les armoiris de la famille Berthout étaient trois pâles. En 1490, l'empereur Friedrich III permit au domaine d'ajouter l'aigle royal pour la fidélité de ses citoyens à l'empereur. Les armoiries de base n'ont pas changé depuis.

Les armoiries ont été accordées pour la première fois le 9 octobre 1816. Elles ont ensuite été placées sur les armes royales néerlandaises, la Belgique faisant toujours partie des Pays-Bas.

Après l'indépendance de la Belgique en 1830, les armoiries néerlandaises ont disparu. À l'origine, les armoiries étaient placées sur les armoiries royales belges mais elles ont ensuite été retirées.

Les armoiries, cependant, n'ont jamais été officiellement accordées, mais ont été largement utilisées. Elles étaient généralement recouvertes d'une couronne ducale.

Ce n'est qu'en 1997 que les supports ont été ajoutés et que les armoiries ont été officiellement accordées. Les supports sont le lion de Brabant et le griffon de Malines. Ils sont placés sur deux bois de cerf, qui font référence au cerf dans les bras de Turnhout. La couronne est la couronne d'un margrave.
Blasonnement : Parti, en 1 de gueules au château à trois tours ouvertes crénelées d'argent, ajourées et maçonnées de sable, la tour du milieu accompagnée en chef de deux mains appaumées, celle à dextre en bande, celle à senestre en barre, toutes les deux d'argent (qui est de la ville d'Anvers), au chef d'or à une aigle bicéphale de sable armée, becquée, lampassée de gueules et auréolée d'or (qui est de l'Empire); en 2, d'or à 3 pals de gueules, d'or à une aigle de sable armée, becquée et lampassée de gueules sur le tout; à la plaine d'argent au pal d'azur (qui est de Turnhout). L'écu sommé d'une couronne de marquis et soutenu à dextre par un lion d'or, armé et lampassé de gueules, à senestre par un griffon d'or, armé et lampassé de gueules. La terrasse composée de deux bois de cerf croisés au naturel
  • Délibération communale : 18 octobre 1996
  • Arrêté de l'exécutif de la communauté : 7 janvier 1997
Source du blasonnement : Heraldy of the World[4].



Renseignements divers[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1795, le département des Deux-Nèthes est créé par les Français dans la partie septentrionale du duché de Brabant. En 1810, lors de l'annexion du royaume de Hollande, le département est agrandi de l'arrondissement de Breda. En 1815, lors de la création du royaume des Pays-Bas, le département devint la province d'Anvers, mais l'arrondissement de Breda en fut détaché pour être intégré à la province de Brabant-Septentrional.

Le , les communes de Zwijndrecht et Burcht furent détachées de la province de Flandre-Orientale pour être intégrées à la province d'Anvers.

Liste des gouverneurs de la province[modifier | modifier le code]

Allégorie de la Province d'Anvers par Charles van der Stappen, Parc du Cinquantenaire, Bruxelles.

Royaume des Pays-Bas[modifier | modifier le code]

Royaume de Belgique[modifier | modifier le code]

Commandants militaire[6][modifier | modifier le code]

  • 1834 - 1837 : Général Albert Prisse
  • ...
  • 1967 - 1970 : Colonel BEM P. Verbruggen
  • 1970 - 1973 : Colonel D. Lismont
  • 1974 - 1977 : Colonel BEM J. Tijgat, Ir
  • 1977 - 1978 : Colonel BEM J. De Mild, Ir
  • 1978 - 1982 : Colonel Avi W. De Permantier
  • 1982 - 1987 : Colonel BEM T. Snoeck
  • 1987 - 1990 : Colonel A. Versavel
  • 1990 - 1995 : Colonel BEM F. Jacobs
  • 1995 - 1997 : Colonel BEM W. Claeyssens, Ir
  • 1997 - 1999 : Colonel Aviateur H. Van Raemdonck
  • 1999 - 2001 : Colonel Aviateur B. Naudts
  • 2001 - 2003 : Général-Major B. Jacobs
  • 2003 - 2005 : Colonel BEM M. de Wilde
  • 2005 - 2007 : Capitaine de Vaisseau M. van de Wal
  • 2007 - 2009 : Colonel BEM J. de Kimpe
  • 2009 - 2014 : Colonel BEM Dirk Verhaegen
  • 2014 - aujourd'hui : Colonel BEM P. Haccuria


Les 69 communes et villes de la province d'Anvers[modifier | modifier le code]

AntwerpenGemeenten.png

Les numéros des communes correspondent à leur emplacement sur la carte qui utilise l'ordre alphabétique des noms en néerlandais.

  1. Aartselaar
  2. Anvers (Antwerpen) (ville)
  3. Arendonk
  4. Baerle-Duc (Baarle-Hertog)
  5. Balen
  6. Beerse
  7. Berlaar
  8. Boechout
  9. Bonheiden
  10. Boom
  11. Bornem
  12. Borsbeek
  13. Brasschaat
  14. Brecht
  15. Dessel
  16. Duffel
  17. Edegem
  18. Essen
  19. Geel (ville)
  20. Grobbendonk
  21. Heist-op-den-Berg
  22. Hemiksem
  23. Herentals (ville)
  24. Herenthout
  25. Herselt
  26. Hoogstraten (ville)
  27. Hove
  28. Hulshout
  29. Calmpthout (Kalmthout)
  30. Kapellen
  31. Kasterlee
  32. Kontich
  33. Laakdal
  34. Lierre (Lier) (ville)
  35. Lille
  1. Lint
  2. Malle
  3. Malines (Mechelen) (ville)
  4. Meerhout
  5. Merksplas
  6. Mol
  7. Mortsel (ville)
  8. Niel
  9. Nijlen
  10. Olen
  11. Vieux-Turnhout (Oud-Turnhout)
  12. Putte
  13. Puers (Puurs)[7],[8]
  14. + 57. Puers-Saint-Amand (Puurs-Sint-Amands)[9],[10]
  15. Ranst
  16. Ravels
  17. Rethy (Retie)
  18. Rijkevorsel
  19. Rumst
  20. Schelle
  21. Schilde
  22. Schoten
  23. Saint-Amand (Sint-Amands)[11],[12]
  24. Wavre-Sainte-Catherine (Sint-Katelijne-Waver)
  25. Stabroek
  26. Turnhout (ville)
  27. Vorselaar
  28. Vosselaar
  29. Westerlo
  30. Wijnegem
  31. Willebrouck (Willebroek)
  32. Wommelgem
  33. Westwesel (Wuustwezel)
  34. Zandhoven
  35. Zoersel
  36. Zwijndrecht

Particularité[modifier | modifier le code]

Baerle-Duc (4) est une enclave en territoire néerlandais.

Arrondissement et Districts Provinciaux[modifier | modifier le code]

Arrondissement judiciaire[modifier | modifier le code]

La Province d'Anvers ne comprend qu'un seul arrondissement judiciaire, celui de Gand compétent également sur la Province de Limbourg. Les arrondissements judiciaires d'Anvers, Hasselt, Malines, Tongres et Turnhout ont été fusionnés en un seul arrondissement judiciaire[13]

Population par arrondissement[modifier | modifier le code]

Population de droit au premier janvier de chaque année[14]:

Arrondissement 1er janvier 1990 1er janvier 1995 1er janvier 2000 1er janvier 2004 1er janvier 2005 1er janvier 2006 1er janvier 2007 1er janvier 2008 1er janvier 2009 1er janvier 2010 1er janvier 2011 1er janvier 2012 1er janvier 2013 1er janvier 2014 1er janvier 2015 1er janvier 2016 1er janvier 2017 1er janvier 2018 1er janvier 2019
Anvers 922 755 933 388 932 103 944 921 948 858 954 680 961 131 969 563 977 612 985 332 998 211 1 010 001 1 017 197 1 022 140 1 027 342 1 033 674 1 039 943 1 043 730 1 049 480
Malines 294 858 300 692 305 670 309 865 311 472 314 243 316 224 319 107 321 788 324 311 327 323 329 395 331 288 333 132 335 418 337 110 340 410 342 685 344 585
Turnhout 379 697 394 630 406 199 414 026 416 528 419 570 423 215 427 037 431 774 435 219 439 239 442 508 444 892 447 447 450 522 452 696 455 677 458 509 461 421
Province d'Anvers 1 597 310 1 628 710 1 643 972 1 668 812 1 676 858 1 688 493 1 700 570 1 715 707 1 731 174 1 744 862 1 764 773 1 781 904 1 793 377 1 802 719 1 813 282 1 821 742 1 836 030 1 844 924 1 855 486

Graphique exprimé en milliers

Sécurité et secours[modifier | modifier le code]

Police[modifier | modifier le code]

Pour les services de police, la province est divisée en 25 zones de police:

Sport[modifier | modifier le code]

masculin Football

masculin Basket-ball

masculin Handball

masculin Volley-ball

féminin Football

féminin Handball

Pompiers[modifier | modifier le code]

En ce qui concerne les pompiers, la province est divisée en 5 zones de secours:

Protection civile[modifier | modifier le code]

La province d'Anvers abrite la caserne de la protection civile belge pour la Région flamande à Brasschaat[15].

Symboles[modifier | modifier le code]

Les armoiries d'Anvers sont une combinaison des armes du marquisat d'Anvers, de la seigneurie de Malines et de la ville de Turnhout.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.ibz.rrn.fgov.be/fileadmin/user_upload/fr/pop/statistiques/stat-1-1_f.pdf
  2. https://www.ibz.rrn.fgov.be/fileadmin/user_upload/fr/pop/statistiques/population-bevolking-20190101.pdf
  3. [1]
  4. https://www.heraldry-wiki.com/heraldrywiki/index.php?title=Antwerpen_(provincie)
  5. https://www.ibz.rrn.fgov.be/fileadmin/user_upload/fr/pop/statistiques/population-bevolking-20190101.pdf
  6. Note du Secrétariat de l'État-Major de la Province d'Anvers du 25 février 2019
  7. Commune fusionnée avec Saint-Amand (Sint-Amands) au 1er janvier 2019 pour former la commune de Kruisem
  8. Décret de l'Autorité flamande du 25 mai 2018 relatif à la fusion volontaire des communes de Puers (Puurs) et Saint-Amand (Sint-Amands) et modifiant l'annexe au décret du 5 juillet 2002 réglant la dotation et la répartition du Fonds flamand des Communes et l'annexe au Décret portant organisation des élections locales et provinciales du 8 juillet 2011 (Moniteur Belge du 15 juin 2018 (Numac : 2018012631).
  9. Commune créée au 1er janvier 2019 par la fusion des communes de Puers (Puurs) et Saint-Amand (Sint-Amands)
  10. Décret de l'Autorité flamande du 25 mai 2018 relatif à la fusion volontaire des communes de Puers (Puurs) et Saint-Amand (Sint-Amands) et modifiant l'annexe au décret du 5 juillet 2002 réglant la dotation et la répartition du Fonds flamand des Communes et l'annexe au Décret portant organisation des élections locales et provinciales du 8 juillet 2011 (Moniteur Belge du 15 juin 2018 (Numac : 2018012631).
  11. Commune fusionnée avec Saint-Amand (Sint-Amands) au 1er janvier 2019 pour former la commune de Kruisem
  12. Décret de l'Autorité flamande du 25 mai 2018 relatif à la fusion volontaire des communes de Puers (Puurs) et Saint-Amand (Sint-Amands) et modifiant l'annexe au décret du 5 juillet 2002 réglant la dotation et la répartition du Fonds flamand des Communes et l'annexe au Décret portant organisation des élections locales et provinciales du 8 juillet 2011 (Moniteur Belge du 15 juin 2018 (Numac : 2018012631).
  13. Loi du 1er décembre 2013 portant réforme des arrondissements judiciaires et modifiant le Code judiciaire en vue de renforcer la mobilité des membres de l'ordre judiciaire (Moniteur belge du 10 décembre 2013).
  14. Institut national de statistique - Direction générale Statistique et information économique
  15. Réorganistion de la Protection civile au 01-01-2019 (http://www.kcce.eu/fr/que-fait-la-protection-civile)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]