Proverb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Proverb
Image décrite ci-après
La musique polyphonique de Pérotin (Alleluia), une source d'inspiration de Proverb

Genre Musique minimaliste
Musique Steve Reich
Texte Culture and Value de Ludwig Wittgenstein
Langue originale Anglais
Durée approximative 14 minutes
Dates de composition 1995
Partition autographe Boosey & Hawkes
Création
Lincoln Center de New York

Proverb est une œuvre de musique contemporaine de Steve Reich composée pour cinq voix et percussions en 1995. Il s'agit de l'une des seules pièces que Reich ait composée autour de l'écriture pour voix et chant quasiment a capella.

Historique[modifier | modifier le code]

Cette œuvre fut suggérée à Steve Reich par le chef de chœur et baryton Paul Hillier[1],[2], auquel elle est dédiée, et qui collaborait à cette époque avec le compositeur notamment sur The Cave (1994). Elle s'inspire de l'étude de la musique polyphonique du Moyen Âge et en particulier des œuvres de Pérotin, compositeur et chef de file de l'École de Notre-Dame de Paris aux XIIe et XIIIe siècles, dont Steve Reich utilise l'organum Viderunt Omnes comme source précise d'inspiration[3]. Elle a été commandée par la radio anglaise pour les BBC Proms à l'occasion des célébrations du centenaire de la manifestation[4].

La création de l'œuvre se fit en deux temps. Une première de Proverb fut donnée sous une forme partielle le par les chanteurs de la BBC avec l'Ensemble Modern dirigé par Peter Eötvös au Royal Albert Hall de Londres. Steve Reich continua durant les deux mois suivants à travailler sur la pièce, pour terminer la version révisée, en décembre 1995. La première de l'œuvre complète fut donnée le par le Theatre of Voices et le Steve Reich Ensemble dirigés par Paul Hillier à l'Alice Tully Hall du Lincoln Center de New York.

Structure[modifier | modifier le code]

Proverb est composée pour trois sopranos, deux ténors, deux vibraphones et deux orgues électriques. Elle s'articule autour d'un mouvement unique déclinant une phrase du philosophe autrichien Ludwig Wittgenstein - que Steve Reich avait étudié à l'université Cornell[5]. Cette courte phrase, tirée de son livre Culture and Value (1946)[2], est : « How small a thought it takes to fill a whole life ». Elle peut être traduite par Comme il suffit d'une petite pensée pour remplir toute une vie !, faisant à la fois échos à la musique épurée de Pérotin et aux créations minimalistes de Reich[6].

Les voix débutent a cappella avant d'être doublées par les orgues créant en outre les harmonies. Les percussions interviennent après la troisième minute pour exécuter les groupes rythmiques, autour desquels se développe un canon des ténors. Une coda finale reprend la phrase initiale de la soprano[4].

L'exécution de Proverb dure environ 14 minutes.

Enregistrement[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Livret du disque Proverb - City Life - Nagoya Marimbas édité par Nonesuch Records en 1996
  2. a et b (en) Fiche de Proverb sur le site de l'éditeur Boosey & Hawkes.
  3. (en) Music For Umpteen Musicians: Steve Reich Interviewed par Leo Chadburn dans The Quietus (en) du 5 juillet 2012.
  4. a et b Proverb sur le site de l'Ircam.
  5. (en) An Interview with Steve Reich par Gabrielle Zuckerman pour American Public Media, juillet 2002.
  6. (en) Proverb dans « Introductions par Steve Reich de ses œuvres » sur le site de WQXR

Lien externe[modifier | modifier le code]