Protection hygiénique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le terme protection hygiénique désigne un certain nombre de dispositifs que les femmes peuvent utiliser afin d'éviter des épanchements sanguins extérieurs lors des menstruations.

Les plus utilisées sont :

  • les serviettes hygiéniques, dispositifs absorbants placés à l'extérieur du corps contre la vulve, à l'intérieur de la culotte; jadis en tissu et lavables, la société de consommation a mis au point des modèles jetables à emploi unique ;
  • les tampons hygiéniques se placent dans le vagin et évitent ainsi tout épanchement extérieur ;
  • les coupes menstruelles, à placer dans le vagin sur le col de l'utérus, d'usage plus rare actuellement en Europe, mais très répandues en Amérique du Nord.[réf. nécessaire] Utilisation en constante augmentation en Europe occidentale, et que l'on trouve par commande ou dans des boutiques consacrées aux produits naturels, écologiques ou alternatifs.
  • la serviette hygiénique lavable, protection intime externe utilisée lors des menstruations et placée dans la culotte. S'utilise sur 5 ans en moyenne et se lave en machine avec le reste du linge.
  • Les culottes absorbantes d'abord réservées aux enfants et adolescents énurétiques, mais très efficaces pour l'absorption de règles abondantes pendant la nuit, car placées près du corps et avec des protections élastiques évitant les fuites sur les côtés[réf. nécessaire].