Protais (évêque)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint Protais.

Protais
Image illustrative de l’article Protais (évêque)
Saint, évêque de Lausanne
Naissance 640
Décès 699  (59 ans)
Forêt du mont Tendre
Autres noms Prex, Prothasius
Nationalité Mérovingien
Vénéré à Diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg
Fête 6 novembre

Protais ou saint Protais, en latin : Prothasius, en francoprovençal : Prex, est un prélat helvète né en 640 et mort vers l'an 699, évêque de Lausanne, reconnu comme saint par les Églises catholiques et orthodoxes, il est fêté le 6 novembre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Protais, probablement né en l'an 640 serait originaire de Vénitie, un terme confus pouvant faire allusion soit à Venise ou à Vevey[1].

Il est attesté qu'il devient évêque de Lausanne en 652 ou 653[2]. Durant son épiscopat, il agrandit la chapelle de Saint-Thyrse créée par son prédécesseur Marius d'Avenches et la lui dédie ; ce dernier faisant déjà l'objet d'une dévotion. Elle devient ainsi la chapelle Saint-Maire[1].

Avec le soutien du duc de Bourgogne Félix et de sa femme Ermentrude, il permet la construction à Baulmes d'un monastère et d'une église dédiée à la vierge Marie[1].

Il entreprend aussi la restauration de l'église principale de Lausanne. Pour cela, il obtient l'autorisation d'exploiter le bois de la forêt du mont Tendre. En allant aider les bûcherons, il y décède lorsqu'un arbre mal dirigé lui tombe dessus. Il est alors porté jusqu'à un endroit propice pour le mettre en bière. Cet endroit deviendra par la suite la commune de Bière[3]. De là, ses reliques sont transportées à la commune de Basuges, qui par la suite deviendra Saint-Protais, et par déformation Saint-Prex. Au XIVe siècle, ses reliques sont déplacées (translatio) à la cathédrale de Lausanne[1]. Il est représenté sur les stalles de la cathédrale[4].

Dévotion[modifier | modifier le code]

Chez les catholiques, selon le Martyrologe romain, saint Protais est fêté le 6 novembre, particulièrement dans le diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Gian Franco Schubiger, Saints, martyrs et bienheureux en Suisse, 1999, Protais (640-699 ?), p. 47
  2. Catherine Santschi, « Saint-Prex » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  3. Jacques-Henri Burnier, « Alphabet des communes vaudoises », Feuille des avis officiels du canton de Vaud, no 45,‎ , p. 26-29
  4. a et b « Saint Protais : évêque de Lausanne (7ème s.) » [html], Martyrologe romain, sur cef.fr (consulté le 12 février 2015)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • [Schubiger 1999] Gian Franco Schubiger, Saints, martyrs et bienheureux en Suisse, Saint-Maurice, Éditions Saint-Augustin, , 218 p. (ISBN 2-88011-158-7), p. 47. 

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]