Protéine de fusion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une protéine de fusion est une protéine artificielle obtenue par la combinaison de différentes protéines, ou partie de protéines. Elle est obtenue à la suite de la création par recombinaison de l'ADN d'un gène comportant les phases ouvertes de lectures correspondant aux protéines ou parties de protéines désirées. Les protéines de fusion peuvent également être appelées protéines chimères.

Exemples d'utilisation[modifier | modifier le code]

Localisation des protéines[modifier | modifier le code]

Une des applications les plus connues des protéines de fusion est la fusion d'une protéine d'intérêt à une protéine fluorescente. De telles protéines chimères sont utilisées en recherche fondamentale pour étudier la localisation des protéines, c'est-à-dire le positionnement dans la cellule de ces protéines.

Purification des protéines[modifier | modifier le code]

Article détaillé : purification des protéines.

Une des étapes importantes de la purification des protéines est la séparation de la protéine d'intérêt des protéines contaminantes. Pour ce faire la protéine d'intérêt est généralement fusionnées à une étiquette (tag en anglais), permettant "d'attraper" la protéine recombinante. Un exemple d'étiquette est la séquence d'acides aminés de 6 histidines ayant la capacité de se lier au nickel ou au cobalt.