Protégé (logiciel)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Protégé
Description de l'image Protégé Logo.gif.
Description de l'image Protégé 3.4.3.png.
Informations
Développé par École de médecine de l'université Stanford (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Dernière version 5.5.0 ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Dépôt github.com/protegeproject/protege-distributionVoir et modifier les données sur Wikidata
Écrit en JavaVoir et modifier les données sur Wikidata
Système d'exploitation MultiplateformeVoir et modifier les données sur Wikidata
Environnement Machine virtuelle JavaVoir et modifier les données sur Wikidata
Formats lus Protege Project (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Formats écrits RDF/XML, Turtle, JSON-LD et Protege Project (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Type Éditeur d'ontologie (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Licence BSD 2-clauses (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web protege.stanford.eduVoir et modifier les données sur Wikidata

Protégé est un système auteur pour la création d'ontologies. Il a été créé à l'université Stanford et est très populaire dans le domaine du Web sémantique et au niveau de la recherche en informatique.

Protégé est développé en Java. Il est gratuit et son code source est publié sous une licence libre (la Mozilla Public License).

Protégé peut lire et sauvegarder des ontologies dans la plupart des formats d'ontologies : RDF, RDFS, OWL, etc.

Il possède plusieurs concurrents tels que Hozo, OntoEdit et Swoop. Il est reconnu pour sa capacité à travailler sur des ontologies de grandes dimensions[2].

Utilisation en combinaison avec un moteur d'inférence[modifier | modifier le code]

Une ontologie est une base de connaissance qui décrit un domaine. Une ontologie décrit les concepts généraux d'un domaine et les relations qui peuvent lier ces concepts. Ces concepts et liens sont décrits à l'aide d'un certain nombre de primitives inspirés de la logique de description.

Un auteur peut utiliser Protégé en combinaison avec un moteur d'inférence tel que RacerPro ou Fact pour raisonner sur les ontologies (inférer des nouveaux faits), et vérifier la cohérence des modélisations réalisées avec Protégé.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Release 5.5.0 », (consulté le )
  2. Kapoor, B., & Sharma, S. (2010). A comparative study ontology building tools for semantic web applications. International journal of Web & Semantic Technology (IJWesT), 1(3).