Prospero Farinacci

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Roberto Farinacci.
Prospero Farinacci.

Prospero Farinacci (1er novembre 1544, Rome - 31 décembre 1618, Rome) est un juriste pénaliste et magistrat italien qui servit les Etats pontificaux sous les papes Clément VIII et Paul V, notamment comme procureur fiscal général sous ce dernier (1606-1611).

Il publia un important traité sur la théorie et la pratique du droit criminel, Praxis et theoricae criminalis (1594-1614), object de multiples rééditions dans plusieurs pays européens et considéré comme la première synthèse sur la notion de « doute raisonnable » qui doit profiter à l'accusé.

Il fut aussi un défenseur de l'inviolabilité du secret de la confession contre toutes les théories de la raison d'Etat.

Son traité sur l'hérésie (Tractatus de haeresi, Rome, 1616) fut longtemps utilisé par l'Inquisition dans plusieurs pays catholiques européens, notamment l'Espagne et le Portugal.

Comme avocat pénaliste, il fut le défenseur de Beatrice Cenci dans le célebre procès où elle était accusée de parricide et qui culmina dans sa condamnation à mort en 1599.

En tant que magistrat, il fut connu pour sa sévérité dans l'application des peines. Après avoir lui-même persécuté des homosexuels, il fut accusé en 1595 de sodomie sur un adolescent de seize ans qui, dans un premier interrogatoire, avait tout avoué. Le scandale fut énorme, mais le garçon aurait été poussé à se rétracter sous torture. Moyennant ses bonnes relations avec le cardinal Antonio Maria Salviati, l'accusé bénéficia d'une grâce du pape Clément VIII, qui aurait fait un célèbre jeu de mots sur le nom de Farinacci (qui en Italien fait allusion à la « farine » ), en affirmant que « la farine est bonne, c'est le sac qui est mauvais ».

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Franco Cordero, Criminalia. Nascita dei sistemi penali, Laterza, Rome-Bari 1985, pp.  339-403.
  • (it) Lorenzo Crasso, Elogi d'huomini letterati, Combi e La Nou, Venise, 1666.
  • (it) Niccolò Del Re, Prospero Farinacci giureconsulto romano (1544-1618), Fondazione Marco Besso, Rome, 1999, 169 p.
  • (it) Aldo Mazzacane, "Prospero Farinacci", in Dizionario Biografico degli Italiani, vol. 45, Roma: Istituto della Enciclopedia Italiana Treccani, 1995, pp. 1-5 [1].
  • (it) Processo contro Berardino Rocchi e Prospero Farinacci [1595]. Archivio di Stato di Roma, Tribunale del Governatore, processi 1505-1599, vol. 290, carte 113r-121v.
  • (it) Giovan Vittorio Rossi (Janus Nicias Erythraeus), Pinacotheca imaginum, illustrium, doctrinae vel ingenii laude, virorum, Kalcov, Colonia 1645-1648 (3 voll.), vol. 1, pp.  179-181.

Liens externes[modifier | modifier le code]