Prosper Saint-Germain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Prosper Saint-Germain
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Distinction

Jean-Baptiste Prosper Marie dit Saint-Germain, né en 1804 à Paris et mort le dans le 2e arrondissement de Paris[1], est un peintre et illustrateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Femme du Pays basque, éd. Léon Curmer.

Prosper naît dans une famille de tapissiers et de passementiers : les Marie, originaires de Saint-Germain-en-Laye et alliés avec plusieurs peintres : Jean-Marc Nattier, François Boucher et Jean-Frédéric Schall.

Son père, Philippe Marie dit Saint-Germain, et sa mère, Thérèse Plaideau, viennent vivre à Morlaix où Prosper devient l'ami de l'écrivain Émile Souvestre, pour lequel il illustre plusieurs ouvrages. Il reçoit une formation classique chez son cousin le peintre Alexandre Colin.

De retour en Bretagne[Quand ?], il ouvre à Morlaix un cours pour jeunes gens, parmi lesquels le peintre et céramiste, Alfred Beau, futur gendre posthume d'Émile Souvestre.

Dessinateur et lithographe, il collabore à de nombreuses revues dont La Mosaïque de l'Ouest de son ami Émile Souvestre.

En 1851, il est nommé professeur de dessin de l'École Navale à Brest, en succession de Romagnési.

Mis en invalidité après la guerre franco-prussienne, il meurt à Paris en 1875.

A son décès, il est chevalier de la Légion d'honneur.

Conservation[modifier | modifier le code]

  • Laval, Vieux musée : Une noce en Basse-Bretagne, huile sur toile.
  • Brest: l'ancien musée conservait deux dessins et une toile, Le retour de pardon à Plougastel-Daoulas. Suite aux bombardements de Brest, il n'en reste plus rien.
  • Morlaix, musée des Jacobins, diverses lithographies de costumes et scènes bretonnes.
  • BNF Richelieu, département des estampes: Rade de Morlaix, roche de Primel, mine de plomb et gouache papier chamois.
  • Quimper, Musée départemental breton, Jeune fille bretonne examinant une croix d'or, dessin ; nombreuses lithographies et illustrations.

Il est dit par Guillaume Lejean, géographe breton, ami de la famille Souvestre, que P. Saint-Germain a fait un portrait d'Adah-Ana Beau, dernière fille de l'écrivain. Aucune trace à ce jour du tableau.

  • Portrait de Camille Mellinet, lithographie.
  • 1836 : expose au salon plusieurs œuvres, mais rien en 1838.
  • 1856 : Dessin 52 × 82 cm : Les tours d'Elven Morbihan (En possession d'un particulier).

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives de Paris, état-civil numérisé du 2e arrondissement, acte de décès No390 de l'année 1875. Il meurt à son domicile passage Vivienne.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • M.-F. Bastit, Prosper St Germain artiste et ami de Souvestre, Les Cahiers de l'Iroise no 204, mai-

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :