Prosommateur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Prosommateur est un néologisme issu du terme anglais prosumer qui cherche à décrire les tendances qu'ont les consommateurs à se professionnaliser et s'approcher de la figure de producteur. Notamment par le biais de connaissances acquises grâce à un accès à l'information considérable (ce qui est d'autant plus vrai à l'ère numérique), et poursuivant certaines convictions d'ordre plus politique.

Origine[modifier | modifier le code]

Le terme de « prosommateur » a été créé comme mot-valise, réunissant les mots « producteur », ou « professionnel », et « consommateur »[1].

Inventé, dès 1980, par le sociologue américain Alvin Toffler[2], ce terme se trouve de plus en plus utilisé dans des publications scientifiques.

Il est aussi utilisé dans le domaine du commerce pour signifier que le consommateur participe à la distribution. Il renvoie à l'idée d'une responsabilisation du bénéficiaire d'un service ou d'un bien qui se refuse à la simple consommation passive (on parle également de consom'acteur).

Les comportements « prosommateurs » jouent un rôle de plus en plus important dans les médias liés aux nouvelles technologies.[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le terme anglais « prosumer » a été créé par la contraction des mots « producer » (ou « professional ») et « consumer ».
  2. (en) Alvin Toffler, The Third Wave, New York, William Morrow, , 544 p. (ISBN 9780688035976, OCLC 300901423, notice BnF no FRBNF35663832), p. 27-28.
  3. [PDF] Leo Berkeley, Situating Machinima in the New Mediascape, Australian Journal of Emerging Technologies and Society, vol. 4, no 2, 2006, p. 65-80.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]