Propinèbe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Propinèbe
propinèbe monomère
propinèbe monomère
Identification
No CAS monomère : 12071-83-9 polymère : 9016-72-2
No EINECS 235-134-0
SMILES
InChI
Apparence solide jaune
Propriétés chimiques
Formule brute (C5H8N2S4Zn)x
Masse molaire 289,79942 g/mol
Propriétés physiques
fusion >150 °C décomposition
Solubilité peu soluble dans l'eau
Masse volumique 1,81 g·cm-3 à 20 °C
d'auto-inflammation 480 °C
Limites d’explosivité dans l’air limite inférieure : 60 g·m-3
Pression de vapeur saturante <0,016 µbar à 20 °C
Précautions
Directive 67/548/EEC
Dangereux pour l’environnement
N



Écotoxicologie
DL50 8 500 mg·kg-1 rat oral
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le propinèbe est une substance active de produit phytosanitaire (ou produit phytopharmaceutique, ou pesticide), qui présente un effet fongicide, d'origine allemande (Bayer), 1962), et appartenant au groupe des dithiocarbamates.

Assez persistant, de toxicité insignifiante (la DL 50 pour un rat par ingestion est de 8 500 mg·kg-1), le propinèbes est utilisé, seul ou en association, pour la lutte contre le mildiou de la pomme de terre, le mildiou du tabac, les tavelures, le botrytis de l'ail et de l'oignon, etc. Le premier nom de marque commercialisé est Antracol.

Réglementation[modifier | modifier le code]

Sur le plan de la réglementation des produits phytopharmaceutiques :

La teneur maximale autorisée en résidus de dithiocarbamate provenant du propinèbe dans les céréales est de 2 mg·kg-1 pour l'orge et 1 mg·kg-1 pour le blé[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Teneurs maximales en résidus de pesticides admissibles sur et dans les céréales », Arrêté du 17 décembre 2007