Propiac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Propiac
Propiac
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Drôme
Arrondissement Nyons
Canton Nyons et Baronnies

Buis-les-Baronnies (avant mars 2015)

Intercommunalité Communauté de communes des Baronnies en Drôme Provençale
Maire
Mandat
Nadine Ben Amor-Bred
2014-2020
Code postal 26170
Code commune 26256
Démographie
Gentilé Propriacois, Propriacoises
Population
municipale
117 hab. (2015 en augmentation de 9,35 % par rapport à 2010)
Densité 10 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 16′ 43″ nord, 5° 11′ 57″ est
Altitude Min. 297 m
Max. 782 m
Superficie 11,15 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Drôme

Voir sur la carte administrative de la Drôme
City locator 14.svg
Propiac

Géolocalisation sur la carte : Drôme

Voir sur la carte topographique de la Drôme
City locator 14.svg
Propiac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Propiac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Propiac

Propiac est une commune française située dans le département de la Drôme en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Bénivay-Ollon Beauvoisin Rochebrune Rose des vents
Mérindol-les-Oliviers N Buis-les-Baronnies
O    Propiac    E
S
Mollans-sur-Ouvèze Pierrelongue La Penne-sur-l'Ouvèze

Propiac est située à 8 km à l'ouest de Buis-les-Baronnies (chef-lieu du canton), à 22 km au sud de Nyons et à 14 km à l'est de Vaison-la-Romaine. Les communes les plus proches sont Bénivay-Ollon, Beauvoisin, Mollans-sur-Ouvèze, Mérindol-les-Oliviers, Faucon et Puyméras. La commune est accessible par la route départementale RD347, depuis Mollans-sur-Ouvèze au sud, ou Bénivay-Ollon, au nord, ainsi que par la RD 147 depuis Mérindol-les-Oliviers à l'ouest, ou Buis-les-Baronnies, à l'est.

Le village est implantée en fond de vallée, à la confluence de la rivière le Eyguemarse, longue de 16 km, et de deux de ses affluents, dont un issu d'une source salée[1]. Le point culminant de la commune est la « Roche colombe », à 681 mètres.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 André Brusset    
mars 2008 en cours Nadine Ben Amor-Bred[2] DVG Retraitée de l'enseignement

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4].

En 2015, la commune comptait 117 habitants[Note 1], en augmentation de 9,35 % par rapport à 2010 (Drôme : +4,11 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
11196921119811010290110
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
11110811211510310410510293
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
958287797172806151
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
443849476078105106117
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

La commune de Propiac dépend de l'académie de Grenoble, mais ne dispose pas actuellement d'école.

Santé[modifier | modifier le code]

Cultes[modifier | modifier le code]

église de Propiac

Économie[modifier | modifier le code]

La commune fait partie de la zone d’appellation de plusieurs produits issu de l'agriculture : Agneau de Sisteron, Ail de la Drôme, les vins des Comtés-rhodaniens et Coteaux-des-baronnies, Petit épeautre de Haute-Provence et la farine produite avec céréale, Olive noire de Nyons et Huile d'olive de Nyons, Miel de Provence, Pintadeau de la Drôme et Volailles de la Drôme, Picodon[7].

La commune est une ancienne station thermale, connue depuis l'antiquité, et dispose encore d'une société d'embouteillage d'eau plate et d'eau gazeuse., commercialisée notamment sous le nom « La Française »[8],[9].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. fiche de Eyguemarse sur le site du SANDRE
  2. Propiac sur le site de l'association des maires et présidents de communautés de la Drôme (consulté le 14 novembre 2014).
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  7. fiche INAO de la commune de Propiac
  8. embouteillage d'eau
  9. Aurélien Tournier, « Un nouvel élan pour l’eau de Propiac », L'Agriculture Drômoise,‎ (lire en ligne)