Prompsat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Prompsat
Prompsat
Bourg de Prompsat vu du sud depuis la RD 411.
Blason de Prompsat
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Puy-de-Dôme
Arrondissement Riom
Canton Saint-Georges-de-Mons
Intercommunalité Communauté de communes Combrailles Sioule et Morge
Maire
Mandat
Jean-François Second
2014-2020
Code postal 63200
Code commune 63288
Démographie
Population
municipale
421 hab. (2015 en diminution de 3,22 % par rapport à 2010)
Densité 100 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 57′ 00″ nord, 3° 04′ 45″ est
Altitude Min. 372 m
Max. 669 m
Superficie 4,23 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Puy-de-Dôme

Voir sur la carte administrative du Puy-de-Dôme
City locator 14.svg
Prompsat

Géolocalisation sur la carte : Puy-de-Dôme

Voir sur la carte topographique du Puy-de-Dôme
City locator 14.svg
Prompsat

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Prompsat

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Prompsat

Prompsat est une commune française, située dans le département du Puy-de-Dôme en région Auvergne-Rhône-Alpes. Elle fait partie de l'aire urbaine de Clermont-Ferrand.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Prompsat est située au nord du département du Puy-de-Dôme.

Six communes sont limitrophes[1] :

Communes limitrophes de Prompsat
Teilhède Beauregard-Vendon
Loubeyrat Prompsat Gimeaux
Châtel-Guyon Yssac-la-Tourette

Transports[modifier | modifier le code]

Le territoire communal est traversé par les routes départementales 17 (Teilhède – Gimeaux) et 411 (vers Châtel-Guyon)[1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom latin du village était Prompsiacum[2] ou Prohensiacum. Progressivement la forme s'est francisée en Prohensac, Prohensat (en 1457), qui ont donné « Prompsat » aujourd'hui[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant la Révolution, la nomination du curé de l'église Saint-Martin de Prompsat était du ressort du chapitre Saint-Amable de Riom[4], tandis que le prieuré dépendait de celui d'Ébreuil[5].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2008 en cours
(au 9 avril 2014)
Jean-François Second[6] PS  

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[8].

En 2015, la commune comptait 421 habitants[Note 1], en diminution de 3,22 % par rapport à 2010 (Puy-de-Dôme : +2,4 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
604 633 658 744 656 685 715 716 671
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
653 652 607 601 568 539 552 549 529
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
547 513 511 419 408 342 319 265 286
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
288 278 317 330 338 372 390 428 426
2015 - - - - - - - -
421 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Prompsat dépend de l'académie de Clermont-Ferrand. Elle gère une école maternelle publique[11].

Les collégiens se rendent à Châtel-Guyon[12] et les lycéens à Riom[13].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Étienne Clémentel, ancien ministre, député, sénateur, maire de Riom, qui vécut et mourut en 1936 à Prompsat.
  • Noëlle Dessertaine, poétesse originaire de Belfort, qui a obtenu le prix Jacques Dellile, décerné en 2015 par le Cercle Littéraire Catherine de Médicis de l'association ABV (Auvergne Bourbonnais Velay), présidée par Christophe Gironde. Depuis 1987, elle s'investit au Centre Communal d'Action Social (CCAS) de sa commune d'adoption.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Géoportail (consulté le 26 août 2016).
  2. Ibid., p. 169.
  3. Ambroise Tardieu, Grand dictionnaire historique du département du Puy-de-Dôme, Moulins, 1877, p. 268, « Prompsat ».
  4. Alexandre Bruel, Pouillés des diocèses de Clermont et de Saint-Flour du XIVe au XVIIIe siècle, Paris, Impr. nationale, , p. 168 : « C. S. Martini de Prompsat, ad præsentationem capituli S. Amabilis de Riom ».
  5. Ibid., p. 214.
  6. Liste des maires 2014 [PDF], site de la préfecture du Puy-de-Dôme, 9 avril 2014 (consulté le 13 juillet 2014).
  7. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  11. Annuaire des établissements scolaires de Prompsat sur le site du ministère de l'Éducation nationale.
  12. « SECTORISATION - DEPARTEMENT du PUY-DE-DÔME » [PDF], Direction des services départementaux de l'Éducation nationale du Puy-de-Dôme, (consulté le 26 août 2016).
  13. « Sectorisation des lycées - Département du Puy-de-Dôme » [PDF], Direction des services départementaux de l'Éducation nationale du Puy-de-Dôme, (consulté le 26 août 2016).
  14. Les capacités de la pierre à la dîme de Souages (18) - comparaison des pierres de Souage (Morlac, Cher) et de Prompsat. Olivier Trotignon, médiéviste. Il existe également une pierre de dîme à Châtel-Guyon, place de l'Orme.