Prokhladny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Prokhladny
Прохладный
Blason de Prokhladny
Héraldique
Drapeau de Prokhladny
Drapeau
Marie de Prokhladny
Marie de Prokhladny
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Nord-Caucase
District fédéral Nord-Caucase
Sujet fédéral Flag of Kabardino-Balkaria.svg Kabardino-Balkarie
Code OKATO 83 410
Indicatif (+7) 86631
Démographie
Population 58 182 hab. (2015)
Densité 2 006 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 45′ N 44° 02′ E / 43.75, 44.03343° 45′ Nord 44° 02′ Est / 43.75, 44.033
Altitude 200 m
Superficie 2 900 ha = 29 km2
Fuseau horaire UTC+04:00 (MSK)
Heure de Moscou
Cours d'eau Malka
Divers
Fondation 1765
Statut Ville depuis 1937
Ancien(s) nom(s) Prokhladnaïa
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir sur la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Prokhladny

Géolocalisation sur la carte : Kabardino-Balkarie

Voir sur la carte administrative de Kabardino-Balkarie
City locator 14.svg
Prokhladny

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte administrative de Russie européenne
City locator 14.svg
Prokhladny

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Prokhladny
Liens
Site web prohladnyi.ru
Sources
Liste des villes de Russie

Prokhladny (en russe : Прохладный) est une ville de la république de Kabardino-Balkarie, en Russie, et le centre administratif du raïon de Prokhladny (en russe Prokhladnenski raïon). Sa population s'élevait à 58 203 habitants en 2013 et à 58 182 habitants en 2015.

Géographie[modifier | modifier le code]

Prokhladny est située sur la rive gauche de la rivière Malka, à 13 km — à 22 km par la route — au sud de Maïski et à 44 km — à 64 km par la route — au nord-est de Naltchik. Le village de Primalkinskoïe se trouve en face de l'autre côté de la rivière.

La ville se trouve dans la partie nord-est de la république. Elle s'étend d'ouest en est sur environ 10 kilomètres et du sud au nord, sur 4 environ kilomètres, pour une superficie de 35 km2.

La ville est située sur la plaine de steppe et de forêt qui traverse la république. Le relief est plutôt plat avec de petites hauteurs insignifiantes, mais la partie sud de la ville comprend de petites collines. Elle est à 215 mètres d'altitude de moyenne. La ville est traversée par la Malka et au sud-est son affluent le Baksan s'y jette. À quelques kilomètres en aval, la Malka se jette dans le Terek. La région est aussi parsemée de lacs artificiels et d'eaux souterraines.

Le climat est tempéré avec des été chauds qui atteignent fréquemment 35 ou 40 degrés et des hivers frais entre -5° et -10° de moyenne pour les températures les plus basses. Les précipitations sont en moyenne de 500 mm par an.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville est fondée en 1765 par les Cosaques zaporogues en tant que stanitsa, sur ce qui deviendra une route postale reliant Moscou au Caucase du Nord. Au XIXe siècle, c'est un avant-poste militaire des Cosaques de la frontière méridionale de la Russie, dans le Caucase. À partir de 1825, la stanitsa s'appelle Prokhladnaïa, ce qui signifie « fraîche », en référence à la rivière ombragée de chênes en été et dont les rives étaient fraîches et agréables de ce fait[1]. Elle se développe grâce au chemin de fer à la fin des années 1860 (ligne Rostov-sur-le-Don - Vladikavkaz), devenant un marché important pour le blé et les produits agricoles. En 1867, Prokhladnaïa fait partie du district de Piatigorsk de l'oblast du Terek. À la fin du XIXe siècle, Prokhladnaïa atteint plus de 5 000 habitants. Le bazar de Prokhladnaïa et la foire au moment des fêtes de l'Exaltation de la Croix sont réputés dans toute la région. L'artisanat et le commerce se développent. Pendant la guerre civile russe, le village est pris et repris à tour de rôle par l'armée rouge et les Blancs entre 1917 et 1920.

Le village obtient le statut de ville en 1937 sous le nom de Prokhladny, frais, même signification au masculin (ville, gorod, étant au masculin en russe).

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Prokhladny est occupée pendant quatre mois par la Wehrmacht de l'Allemagne nazie du au . La ville est libérée par le front transcaucasien de l'Armée rouge au cours des opérations du Caucase du Nord.

Population[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Prokhladny est la deuxième ville de Kabardino-Balkarie en termes de population derrière Naltchik, la capitale de la république. La situation démographique de Prokhladny s'est détériorée dans les années 1990. En 2001, le solde naturel accusait un déficit de 4,9 pour mille, avec un taux de natalité de 10 pour mille et un taux de mortalité de 14,9 pour mille.

Recensements (*) ou estimations de la population[2]

Évolution démographique
1897* 1926* 1939* 1959*
3 280 3 280 25 369 28 828
1970* 1979* 1989* 2002*
40 074 47 557 57 084 61 772
2010* 2012 2013 2015
59 601 58 804 58 203 58 182

Nationalités[modifier | modifier le code]

Au recensement de 2002, la population de Prokhladny se composait de [3] :

Au recensement de 2010, la population de Prokhladny se répartissait entre les nationalités suivantes :

Nationalité Nombre,
hab.
Part
en pourcentage, %
Russes 45 692 76,7 %
Kabardes (Tcherkesses) 2 746 4,6 %
Arméniens 2 152 3,6 %
Turcs (Meskhètes) 2 078 3,5 %
Coréens 1 824 3,1 %
Ukrainiens 871 1,5 %
Tziganes 767 1,3 %
Allemands 582 1,0 %
Autres nationalités/nationalité non précisée 2 889 4,8 %
Total 59 601 100,00 %

Religion[modifier | modifier le code]

La majorité de la population est orthodoxe. Il existe aussi une paroisse catholique, la Sainte-Famille, tenue par les frères français de la communauté Saint-Jean, aidés de religieuses Missionnaires de la Charité[4], et une paroisse baptiste.

Coupoles de la cathédrale orthodoxe Saint-Nicolas, construite à la fin du XIXe siècle.

Éducation[modifier | modifier le code]

Vue du quartier de Yama.

Enseignement primaire et secondaire

  • École № 1 — rue Ovtcharov, 68
  • École secondaire № 2 — rue Komarov, 46
  • Lycée № 3 — rue Lénine, 19
  • École № 4 Golovko — rue Stroïtelnaïa, 272а
  • École № 5 — rue Lénine, 102
  • École secondaire № 6 — rue Lénine,76
  • École № 8 Pouchkine — rue de la Liberté (Svoboda), 172
  • École № 11 — rue Dzerjinski, 35
  • École № 42 — rue Malkinskaïa, 64
  • École-internat № 4 — rue Mitchourine, 33
  • École-internat № 6 — rue Sadovaïa, 38

Enseignement professionnel

  • Collège technologique de Prokhladny.

Enseignement supérieur

  • Filiale du Terek de l'«académie d'État d'agriculture de Kabardino-Balkarie Kokov»;
  • Filiale de l'académie des humanités modernes (privée, non intégrée au système d'État).

Formation éducative complémentaire

  • École artistique enfantine (Детская художественная школа);
  • École enfantine des arts;
  • Centre de création enfantine (Центр детского творчества);
  • Station des jeunes techniciens (Станция юных техников);
  • Station des jeunes naturalistes (Станция юных натуралистов);
  • Combinat d'enseignement interscolaire (Межшкольный учебный комбинат);
  • Centre d'enseignement complémentaire des enfants (Центр дополнительного образования детей);
  • École sportive spécialisée de l'enfance et de l'adolescence pour la réserve olympique de football.

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la ville est représentée par plusieurs usines et entreprises, dont la plus importante est l'usine de câbles électriques Kavkazkabel, fondée en 1959 et aujourd'hui société par actions[5], une des plus importantes entreprises du Caucase.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Monument dédié à l'amiral Arseni Golovko.

Sont nés à Prokhladny :

Transports[modifier | modifier le code]

Gare.

La ville dispose d'une importante gare ferroviaire, avec une ligne en direction de Mineralnye Vody (où se trouve l'aéroport de la région) et deux lignes vers Goudermès.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le lieu aurait été baptisé ainsi par le comte Pavel Potiomkine (1743-1796), gouverneur de la région, qui s'y est arrêté à la fin du XVIIIe siècle au cours d'un été particulièrement chaud
  2. « Recensements et estimations de la population depuis 1897 sur », sur pop-stat.mashke.org(ru) « Office fédéral de statistiques, Recensement de la population russe de 2010 », sur www.ru(ru) « Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2012 » [rar], sur gks.ru(ru) « Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2013 » [rar], sur gks.ru
  3. (ru) Population de Kabardino-Balkarie par subdivision administrative et par nationalité aux recensements de 1897, 1926, 1939, 1959, 1970, 1979, 1989 et 2002 sur le site ethno-kavkaz.narod.ru Consulté le 9 octobre 2012.
  4. [*(fr) Site en français de la paroisse catholique de Naltchik et de Blagovechtchenka]
  5. (ru) Site officiel

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :