Projet de référendum abrogatif de la loi électorale italienne de 2005

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le référendum abrogatif de 2012 est un projet de référendum dont l'objet était l'abrogation de la loi électorale en vigueur (le Porcellum) en rétablissant le Matarellum qui était la loi précédente. Ce référendum a obtenu le nombre de signatures nécessaires mais la Cour constitutionnelle (Italie) a émis un avis négatif en janvier 2012.

Présentation[modifier | modifier le code]

Il était prévu avec une organisation à la fin du premier trimestre 2012, sauf si le Parlement italien modifiait entre-temps la loi dans le sens voulu par les promoteurs du référendum, notamment l'Italie des valeurs. La Cour ayant estimé que la matière électorale était de la compétence du Parlement, elle a renvoyé la discussion à celui-ci qui n'a pas été capable de modifier la loi électorale en vigueur avant la dissolution des chambres intervenue le 22 décembre 2012.

Comité promoteur[modifier | modifier le code]

En plus des partis politiques italiens qui le soutiennent, i Democratici (la composante du Parti démocrate proche de Dario Franceschini), Gauche, écologie et liberté (SEL) de Nichi Vendola, le Parti libéral italien, l'Italie des valeurs, la Rete dei referendari de Mario Segni et l'Union populaire, son comité officiel comprend les personnalités suivantes :

Notes et références[modifier | modifier le code]


Lien externe[modifier | modifier le code]