Projet de centrale nucléaire de Rooppur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Centrale nucléaire de Rooppur
Image illustrative de l’article Projet de centrale nucléaire de Rooppur
Chantier de construction de la centrale nucléaire de Roopur en août 2018
Administration
Pays Drapeau du Bangladesh Bangladesh
upazila Ishwardi
District Pabna
Coordonnées 24° nord, 89° est
Opérateur Nuclear Power Corporation of India
Année de construction 30 novembre 2017
Statut En construction
Réacteurs
Type Réacteur VVER
Réacteurs actifs 0
Puissance nominale 2 × 1 200 MW
Production d’électricité
Production totale 0
Divers
Source froide Padma

Géolocalisation sur la carte : Asie

(Voir situation sur carte : Asie)
Centrale nucléaire de Rooppur

Géolocalisation sur la carte : Bangladesh

(Voir situation sur carte : Bangladesh)
Centrale nucléaire de Rooppur

Le projet de centrale nucléaire de Rooppur est situé au Bangladesh sur la rive du fleuve Padma, dans l'upazila d'Ishwardi, dans le district de Pabna, à 150 km à l'ouest de Dacca.

Il est financé en partie par la Russie et réalisé par l'agence russe Rosatom[1], en partenariat avec l'Inde[2].

Historique du projet[modifier | modifier le code]

Un premier projet nucléaire est envisagé par le gouvernement pakistanais en 1961, alors que le Bangladesh n’était encore que le Pakistan oriental. Mais ce projet est abandonné après la guerre de libération du Bangladesh en 1971, jusqu'en 2007, date à laquelle le projet est à nouveau évoqué par le gouvernement intérimaire bangladais.

En mai 2009 est signé un protocole d’accord sur la coopération nucléaire civile avec la Russie. En octobre 2009 est adoptée une déclaration de coopération bilatérale. En 2010, des délégations russes visitent le Bangladesh.

En février 2011 est signé un protocole d’accord portant sur l’installation de deux centrales au Bangladesh. Le 2 novembre 2011 à Dacca, un accord sur le projet de construction de la première centrale nucléaire est signé entre l’agence atomique russe Rosatom et le gouvernement bangladais, en présence du Premier ministre Sheikh Hasina. La date de mise en service du premier réacteur est prévue en 2018 et le coût est alors estimé entre 1,5 et 2 milliards de dollars, financée par un prêt concessionnel russe. Les russes s'engagent alors à fournir le combustible nucléaire durant toute la durée de vie de la centrale, de récupérer le combustible usé, de gérer les rejets et des déchets radioactifs de l'usine, et enfin, d'effectuer le démantèlement de la centrale au terme de son fonctionnement[3].

En décembre 2015, le projet d'une centrale de 2400 mégawatts de dollars est autorisé pour un montant de 12,65 milliards par le gouvernement du Bangladesh[4].

30 novembre 2017, lancement de la construction de la première unité.

En juin 2018, la société indienne Hindustan Construction Co (HCC) s'associe avec la société bengalie MAX Group pour signer un contrat de génie civil d'un montant de 110 millions de dollars avec la société russe Atomstroyexport, pour la construction à Rooppur de réacteurs similaires à ceux de la centrale nucléaire de Kudankulam en Inde. En effet, l'Inde ne peut pas exporter elle-même de technologie nucléaire car elle ne fait pas partie du Groupe des fournisseurs nucléaires[5].

En septembre 2018, la mise en service est reportée en 2023 pour la première tranche de 1 200 MW, la seconde en 2024[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.world-nuclear-news.org/NN-Russian_loan_for_Rooppur_construction-1601137.html
  2. India closer to signing nuclear pact with Russia, Bangladesh, The Economic Times, 12/07/2018
  3. Bangladesh – Accord avec la Russie pour la construction d’une centrale nucléaire, Lettre d’Asie du sud de la Direction générale du Trésor du ministère français de l'Économie et des Finances, 2/12/2011
  4. Le Bangladesh autorise la construction de sa première centrale nucléaire, Le Quotidien du Peuple en ligne, 24/12/2015
  5. HCC bags Rs 737 crore contract for Bangladesh nuclear power plant, The Economic Times, 6/06/2018
  6. Énergie - centrale nucléaire de Rooppur, trésor-Info, ministère de l'Économie et des Finances, 30/09/2018