Projet Moby Dick

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lancement d'un ballon dans le cadre du projet Moby Dick depuis la base d'Holloman, au Nouveau Mexique

Le Projet Moby Dick ou projet 119L était une opération de reconnaissance durant la guerre froide de l’armée de l’air américaine dans laquelle de grands ballons embarquaient des caméras au-dessus de l'Union soviétique.

Contexte[modifier | modifier le code]

Les ballons d'espionnage étaient destinés à photographier les sites sensibles soviétiques. Ils devaient soit rester dans l'air ou tomber dans la mer du Japon jusqu'à ce qu'un équipage de C-119 Flying Boxcar ou d’un navire de la marine les récupère.

Le projet provoqua une dispute entre les forces américaines et soviétiques, lorsque les Soviétiques découvrirent ce qu'ils pensaient être (avec raison) les restes d'une caméra espion américaine en février 1956. D'autres projets de reconnaissance à partir de ballon de l'époque incluent les projets Skyhook, Mogul, Grandson, et Genetrix.

Le projet Moby Dick, mené antérieurement, utilisait des ballons beaucoup plus petits lancés à partir de ce qui a été appelé une "roulotte" (montré sur la photo). Leurs charges étaient ensuite suivies au-dessus de la zone continentale des États-Unis pour cartographier et étudier les trajectoires du vent à haute altitude.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]